La semaine dernière Loana était partout dans les médias à cause de son hospitalisation d’urgence. Vraisemblablement, elle a fait une overdose au GHB.

Cependant, il y a quelques heures, BFM TV a dévoilé le décès de la célèbre gagnante de Loft Story. Une nouvelle qui s’est répondu comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux. Bon nombre d’internautes lui vouent déjà de vibrants hommages. De son côté, son agent, Sylvie Ortéga a fait d’étonnantes révélations envers le journal.

Loana déclarée morte par BFMTV


« NE PAS PUBLIER Mort de Loana, première gagnante de Loft Story et pionnière de la téléréalité », a balancé Sylvie Ortega face à l’erreur de BFMTV qui annonce que Loana est morte. « Communiqué : Je trouve cela navrant, honteux qu’un journaliste puisse se tromper de renseignement !!! En tant qu’agent de Loana, je confirme que Loana est bien vivante et va bien. Elle est encore en clinique où elle reçoit des soins pour sa santé. Ses jours ne sont nullement en danger. On souhaite un bon rétablissement à Loana », a-t-elle ajouté.

Lors de sa venue sur le plateau de TPMP, l’agent de Loana a amassé les critiques. De plus, elle s’était mise à dos par Benjamin Castaldi. Pour ce chroniqueur, Sylvie Ortega a sa part de responsabilité dans le décès de son défunt mari. Ce dernier est mort des suites d’une overdose. Elle est accusée de l’avoir fourni en came, selon le chroniqueur de TPMP. Selon le chroniqueur de Cyril Hanouna, au lieu d’entourer les gens autour d’elle, elle leur fait du mal. Vraisemblablement, elle est aussi soupçonnée d’avoir fourni de la drogue à Loana.

Sylvie Ortega réplique aux attaques


Face à ses attaques, Sylvie Ortega s’est défendue tout en confiant qu’elle ne consommait pas de drogue. Des paroles dont personne n’a cru sur le plateau visiblement. Effectivement, face aux accusations dont elle a fait l’objet, elle a menacé Benjamin Castaldi de le poursuivre devant un tribunal. Vraisemblablement, elle veut même aller jusqu’au procès. L’agent de Loana s’est bien fait lyncher. « La dernière compagne de Ludovic Chancel avait notamment dû se justifier sur les médicaments qu’elle aurait procurés à Loana », déclare le magazine people Voici. « Je ne fournis aucunement en médicament à Loana (…), avec l’autorisation des pompiers, quand elle fait une crise de tétanie en attendant l’arrivée des pompiers, ou un médecin. Il faut lui donner un Xanax (un anxiolytique, ndlr) sous la langue », a balancé Sylvie Ortega.