Accusée d’avoir fourni de la drogue à Loana, Sylvie Ortega Munos décide de briser le silence. De retour sur le plateau de TPMP, elle livre une vérité effroyable.

Un avenir tout tracé, mais…


À la fin de la première saison du Loft Story, Loana avait tout l’avenir devant elle. Malheureusement, tout ne s’était pas passé comme prévu. À sa sortie de la téléréalité, elle avait des auréoles de succès. Ainsi, elle enchainait les plateaux télévisés et les magazines. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a amassé beaucoup d’argent.

En effet, à cette période, sa carrière a connu un franc succès. Pour cela, si Loana arrive à tout gérer, elle ne devrait plus avoir de soucis. Mais le problème, c’est que son entourage est nocif pour elle. C’est là que les problèmes vont commencer pour elle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Loana 👑 (@loana_karesdanje)

En réalité, Loana va vite sombrer dans l’alcool et surtout la drogue. Le pire, c’est qu’elle n’arrive pas à s’en défaire de ses addictions. Mais, il y a quelque temps, elle a réussi à sortir la tête de l’eau. Malheureusement, cela n’a pas duré. En effet, il y a quelques jours, elle est replongée.

Il y a quelques jours, l’ex-candidate de la téléréalité était sur le tournage d’un film. Alors que tout semblait aller mieux pour elle, la jeune femme va se retrouver dans un terrible état. Effectivement, seule dans sa chambre d’hôtel, elle est victime d’une overdose.

Selon les dernières informations, elle se serait droguée au GHB et avait fait une overdose. Dans un terrible état, elle était contrainte d’être admise à l’hôpital d’urgence pour la sauver.

Sylvie Ortega Munos brise le silence sur Loana


Depuis cet accident, la question que tout le monde se posait c’est qui lui a fourni des drogues. Ainsi, tout le monde avait les yeux rivés sur un membre de son entourage. Il s’agit de son ex-agent, Sylvie Ortega Munos.

Invitée sur le plateau de TPMP, cette dernière a été pointée du doigt par Benjamin Castaldi. Le chroniqueur de Cyril Hanouna avait accusé la veuve de Ludovic Chancel d’avoir fourni des drogues à Loana.

Quelques jours plus tard, encore sur le plateau de TPMP, Sylvie Ortega Munos rétablit la vérité sur le sujet. Ainsi, elle a réfuté toutes ces lourdes accusations contre elle.

D’après ses dires, elle n’a jamais fourni de drogue à sa meilleure amie. Toutefois, elle a reconnu avoir lui donné deux comprimés qui lui étaient prescrits la veille de cette overdose. Mais ce n’est pas tout. Sylvie Ortega Munos avait affirmé que Loana s’est droguée toute seule.

Selon elle, elle aurait mélangé du GHB avec d’autres médicaments dans des bouteilles d’Oasis. Ces dernières qu’elle cachait dans une valise pour que personne ne se doute de ce qu’elle fait le soir seule dans sa chambre.