Depuis huit ans, Louane illumine tout le monde avec sa jolie voix. En effet, elle était à la fois dans le monde de la musique, mais aussi au cinéma. La jeune femme est donc une actrice, chanteuse et surtout une mère dévouée.

Louane, une femme exceptionnelle


Depuis sa tendre enfance, Louane était déjà amoureux des chants grâce à sa nourrice Monique. « On chantait fréquemment ensemble. Elle pensait vraiment que j’avais un truc. À ses huit ans, elle a décidé de m’inscrire à un concours de chant. Elle a mis ma mère devant le fait accompli. On s’y est rendu, je suis arrivé à la cinquième place. Ça m’a fait peur, mais j’ai aimé », confie-t-elle. Par la suite, elle a eu droit à des cours de chant pour se perfectionner. C’est ainsi qu’elle arrive en finale de la seconde saison de l’Ecole des Stars.

Louane dévoile qu’avant, elle était une enfant vraiment indisciplinée et seul chanter l’apaisait. Au tout début, la jeune femme ne s’intéressait pas à The Voice. C’est le directeur de casting en personne qui la repère et qui en parle à sa mère. Ainsi, elle a participé à l’émission. Elle faisait partie de l’équipe de Louis Bertignac et avait atteint la demi-finale. Durant le programme, Louane avait fait un vibrant hommage à son père décédé pendant les tournages. Un an plus tard, elle a aussi perdu sa mère. Dans son album, elle a couché ses douleurs. Pour devenir une artiste, elle a dû choisir un nom d’artiste. Pour cela, elle a décidé de mélanger son vrai prénom avec celui d’une de ses sœurs. Des confidences que cette dernière n’est pas prêtent à lui pardonner, car on n’a pas demandé son avis.

Des confidences poignantes


Dans le premier qu’elle avait joué, Louane avait attiré tous les regards malgré la présence de Karin Viart et François Damiens. Mais pour en arriver là, elle a fait tout son possible. Lors de son entretien avec Nikos Aliagas, elle avait fait d’étonnantes déclarations. « Je n’avais pas le droit de sortir, car j’étais confiée à des gens. On a donc menti, désolé TF1, en disant que j’étais malade comme un chien. Que j’avais besoin d’aller voir un médecin pour que je puisse passer les essais de “La famille Bélier” », confie la jeune femme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 50 minutes inside (@50inside)

Une fois sélectionnée, elle a tout fait pour relever le défi. « Écoute, est-ce que tu te sens prête ? Cela va être un boulot de malade ! Et je lui dis, sans me rendre compte une seule seconde de la charge qui m’attend, oui bien sûr », déclare-t-elle. Devoir apprendre la langue des signes en un temps record ne l’a pas découragé. Grâce à ce rôle et à sa prestation, Louane a décroché le césar du « meilleur espoir féminin ». Toutefois, elle a toujours trouvé bizarre de la voir à la télévision.