Guidés par leur foi, beaucoup de fidèles sont allés au sanctuaire de Lourdes cette année à l’occasion de l’Assomption.

L’eau miraculeuse de Lourdes


En 1858, la Vierge Marie serait apparue à Bernadette Soubirous. C’est une jeune fille pauvre et malade. La vierge lui aurait demandé de construire une chapelle et de boire ainsi que de se laver avec l’eau de la source. Chaque année des milliers de fidèles viennent à cet endroit pour prier et recueillir un peu de cette eau miraculeuse. Elle se trouve à Lourdes, dans un sanctuaire qui abrite une vaste étendue d’édifices religieuses.

La source en question se trouve dans la grotte de Massabielle. L’eau qui coule de cette source aurait la capacité de guérir les malades. En effet, elle serait miraculeuse. D’ailleurs c’est pour cette raison que les fidèles viennent se recueillir à cet endroit. Ils répètent les mêmes gestes que Bernadette Soubirous et espère recevoir la guérison du Seigneur.

Une affirmation qui fait douter


Malgré le fait que cette eau de la discorde située à Lourdes soit un emblème de foi, le doute germe chez beaucoup de personnes. La raison ? Aucune recherche scientifique n’a pu confirmer ces propriétés vertueuses qu’on lui attribue. En 1883, l’Église voulait authentifier ces guérisons miraculeuses. Elle a alors placé un bureau composé de médecins et de spécialistes. Ils avaient pour mission de vérifier les dossiers d’anciens malades qui ne présentaient aucun signe de rémission avant de venir au sanctuaire et dont la guérison a été complète et durable après leur passage.

Si, selon leurs recherches, la guérison ne pouvait être expliquée d’une manière scientifique, il s’agissait alors d’un miracle. Sur 7000 dossiers, 70 personnes de différentes nationalités ont été donc miraculées. Il n’est pas question de science, il est question de foi.

Eau miraculeuse et commerce


Vu le nombre de fidèles qui s’y recueille chaque année, des commerces se sont installés tout autour du site. En effet, les pèlerins se comptent par dizaines de milliers. Pour cette année, l’église n’attendait pas moins de 20 000 personnes pour faire un pèlerinage au sanctuaire de Lourdes en l’honneur de l’Assomption.

Les rues commerçantes sont composées de centaines d’enseignes et envahissent les trottoirs. Ils vendent de tout : statues de la Vierge Maris, Chapelets et surtout, la fameuse eau miraculeuse. Cependant il y a quelques restrictions concernant cette dernière. Si l’eau n’est pas scellée, elle ne peut être commercialisée. D’ailleurs, on peut commander cette eau sur le net.