La crise sanitaire touche en plein fouet Julie Gayet. Récemment, la fiancée de François Hollande est sortie de son silence et fait des révélations-chocs.

Julie Gayet traverse un horrible problème financier


Depuis l’année dernière, la crise sanitaire ne cesse de faire ravage. Hormis le bilan humain, elle impacte aussi l’économie du pays. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celui-ci a eu des répercussions sur plusieurs entreprises. Visiblement, elle n’a épargné personne.

Pour preuve, lors d’une interview accordée au Journal du Dimanche, Julie Gayet s’est livrée sur les problèmes financiers de sa société de production, Rouge Internationale. Prise dans l’impasse, elle était même obligée de se séparer de quelques personnels. Elle avait indiqué que son entreprise connait la crise. Avant d’ajouter : « par conséquent j’ai réduit la voilure. Je ne bénéficie pas de la trésorerie d’un gros studio, je m’occupe d’auteurs indépendants ».

Aussi, la fiancée de François Hollande a dû renoncer à quelques-uns de ses projets comme le tournage du film Le Grand Marin au Canada à cause des fermetures des frontières. Face à ce changement, Julie Gayet avait expliqué : « On ira en Islande. On se réinvente, on s’adapte, on rebondit. Et on ne planifie plus rien, les choses se font à la dernière minute ».

« Je reçois plein de propositions »


Mais si sa carrière de productrice traverse une crise en ce moment, il n’en est rien de sa carrière d’actrice. En effet : « Heureuse coïncidence, je reçois plein de propositions », a-t-elle confié. En expliquant ensuite que « le fait que les tournages puissent continuer pendant cette période compliquée est une chance. J’en profite ».

Actuellement, Julie Gayet est en plein tournage du téléfilm La dernière partie de Ludovic Clobeau-Justin avec Franck Dubosc. Ce dernier qui interprète le personnage principal, un homme de 50 ans qui découvre que son paternel avec qui il est fâché a arrêté la date de sa mort le jour où il sera décoré de la Légion d’honneur. Une raison de plus d’attendre avec impatience la réouverture des salles de cinéma !