Le 24 juin dernier, Madonna s’est rendue dans un club new-yorkais pour fêter la Pride. Pour l’occasion, la chanteuse avait arboré un short en cuir et corset vintage qui mettait en avant son buste. Un look toujours aussi ravageur que dans sa jeunesse.

Madonna, une grande célébration pour la Pride


Chaque année au mois de juin, la Pride est un événement que Madonna célèbre avec joie. Une célébration qui est consacrée à la communauté LGBTQI+. Effectivement, bon nombre de festivités sont organisées à travers le monde pour cet événement. Du côté de New York, la fête était à son comble du 25 au 27 juin derniers. Bien évidemment, l’ambiance était au rendez-vous dans la rue. Or, bon nombre de personnes ont préféré venir dans les boîtes les plus à la mode pour se déchaîner. À l’exemple de Madonna qui était venu au Boom Boom Room où elle a fait une prestation hors du commun. D’ailleurs, pour cette soirée, elle était en bonne compagnie avec son compagnon Ahlamik Williams. Apparemment, la chanteuse s’est fait remarquer en enflammant la piste de danse et le public.

Effectivement, elle avait interprété quelques-uns de ses plus célèbres morceaux comme Hung up ou encore I don’t search, I find. Tout au long de la soirée, elle avait rendu hommage à cette communauté qui est continuellement stigmatisée. En effet sur son compte Instagram, l’artiste a donné une explication sur la raison de sa venue à cet événement. « On a organisé cette fête, car la Pride a besoin d’être célébrée. Surtout avec une communauté de gens qui comprennent et connaissent le sens de l’oppression, le besoin de se battre pour leur liberté » déclare-t-elle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Madonna (@madonna)

Une cause très importante


Quand Madonna s’est exprimée sur la Pride, elle a aussi adressé des remerciements à toute la communauté LGBTQI +. Cette dernière lui avait apporté un soutien durant des années. « Je n’oublierai jamais que New York et la communauté LGBTQ + est ma source d’énergie depuis le premier jour », avait-elle écrit. Bien évidemment, via sa présence lors de cet événement, la chanteuse avait offert un beau cadeau à cette communauté. De plus, elle avait fait une apparition très remarquée dans cette boîte new-yorkaise.

Madonna en feu elle donne un concert seins nus (oh la la!)

Toutefois, elle avait mis une perruque bleue. Comme tenue, Madonna avait arboré un haut totalement transparent qui mettait en avant son buste. Alors que pour le reste, la chanteuse était vêtue d’une des créations de Jean-Paul Gaultier. Il s’agissait d’une paire de mitaines au rose parfaitement fluo. Au dos de sa tenue, on pouvait lire l’inscription « Not my president ». Effectivement, des mots qui faisaient allusion à son grand désaccord avec la politique de Donald Trump. Pour la Pride, Madonna a donc fait de merveilleuses prestations pour ravir les invités triés sur le volet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Madonna (@madonna)