L’émission dans Complément d’enquête diffusée sur France 2 évoque pour Magali Berbah une arnaque dans le business des influenceurs. Dans ce sens, l’émission a été déprogrammé à la suite du décès de la reine Elizabeth le 8 septembre dernier. En même temps, une nouvelle date pour la date de diffusion de cette émission qui intéresse le public est proposée.

Complément d’enquête sur France 2


En effet, le 8 septembre dernier, ce programme devait évoquer avec Magali Berbah une arnaque dans le business des influenceurs.

Cependant, le décès de la reine Elizabeth II à l’âge de 96 ans provoque une déprogrammation de l’émission.
Dans ce sens, le reporter Tristan Waleckx affirme sur Twitter que Complément d’enquête sera diffusé ce dimanche sur France 2.

Notamment, il s’agit d’une bonne nouvelle pour tous ceux qui attendent impatiemment cette édition concernant le business des influenceurs.
Apparemment, rendez-vous sur France2tv ce dimanche à 22h40 pour connaitre les détails du business des influenceurs de la téléréalité.

Magali Berbah business arnaques


En effet, ces stars cathodiques doivent leur notoriété à leur participation dans une téléréalité et cette célébrité leur apporte de l’argent.

Dans ce sens, le business des influenceurs, dernièrement surnommés #influvoleurs sur les réseaux sociaux consiste à vendre leur célébrité.
Apparemment, lorsque le reporter Tristan Waleckx évoque face à Magali Berbah cette arnaque dans le business des influenceurs, elle s’énerve.

Notamment, dans un extrait de l’émission, la complice de Cyril Hanouna se sent piégée par la question du journaliste.
Par ailleurs, elle lance « Là, tu me piège ! Tu me fais parler de trucs, tu ne m‘as pas prévenu ».

Un nouveau rendez-vous avec Magali Berdah


En effet, Magali Berbah demande au reporter de couper cette séquence au montage afin qu’elle n’apparaisse pas dans l’émission.

Dans ce sens, l’agent de personnalité de téléréalité torpillée sur les réseaux par Booba ne veut pas se sentir piégée.
Notamment, comme elle ne dispose pas des éléments de réponse, le journaliste lui propose un autre rendez-vous dans Complément d’enquête.

Cependant, la maman de trois enfants quitte la pièce précipitamment en disant « On verra je vais réfléchir ».
Apparemment, la complice de Cyril Hanouna n’apprécie pas que le journaliste tue son travail duquel dépend ses enfants et 60 salariés.