Accueil / People / Magali Berdah (TPMP) : en colère, elle pousse un coup de gueule contre les antivax

Magali Berdah (TPMP) : en colère, elle pousse un coup de gueule contre les antivax

magali-berdah-tpmp-en-colere-elle-pousse-un-coup-de-gueule-contre-les-antivax

Comme de nombreuses célébrités, Magali Berdah ne manque jamais une occasion de donner ses avis. Ne supportant pas les rumeurs, elle tient également à nous donner sa version des faits.

Des nouvelles mesures qui créent polémiques


Magali Berdah est à la tête de l’entreprise Shauna Events depuis janvier 2017. Grâce à cette fonction, elle s’associe à de nombreuses personnalités de la télé-réalité. En effet, depuis quelques années, participer à ce genre d’émissions ne suffit plus pour tenir sa notoriété. Effectivement, ce n’est que le début avant de se lancer dans le placement de produits. Bien évidemment, plusieurs personnes dénoncent ce type de méthodes. Or, pour Magali Berdah, les choses semblent bien fonctionner. Malgré la pandémie, l’entreprise de la jeune femme ne connait pas jusqu’à maintenant la crise. Malheureusement, quelques écarts de comportement de ses associés risquent de tout faire basculer.

Depuis le discours d’Emanuel Macron du 12 juillet, la polémique fait rage. En effet, le fossé se creuse entre les vaccinés et les non-vaccinés. Déterminé à prendre les choses en main, le chef de l’État souhaite obliger les soignants à prendre leurs doses. Par la suite, dans son annonce il souligne que les anti-vaccins ne pourront plus bientôt accéder aux lieux publics comme le cinéma, le restaurant… sans leur carte de vaccination à jour. En effet, l’objectif du gouvernement est d’atteindre l’immunité collective. Comme bon nombre de célébrités, Magali Berdah a son avis sur le sujet et ne va pas de mains mortes pour le donner.

Magali Berdah : un avis bien tranché qui risque de faire rage


Entre les célébrités, les avis sur le sujet sont partagés. Dernièrement, c’est la célèbre influenceuse Kim Glow qui s’est exprimée sur le sujet. En effet, elle ne supporte plus qu’on lui prive de sa liberté. Elle fait donc partie des stars qui sont contre le vaccin. On se demande bien qui aura le dernier mot.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KIM GLOW (@kim.glow.off)

Pour sa part, Magali Berdah est récemment sortie de son silence pour donner son opinion sur le sujet. Connaissant parfaitement les enchainements dans le monde de la télé-réalité, elle décide de faire une mise au point.

« En fait, je ne comprends pas pourquoi on se prend la tête. On a un vaccin! C’est-à-dire qu’on a la chance d’être dans un monde où on peut essayer de se protéger», commence-t-elle dans son discours. Magali Berdah est bien consciente qu’en ayant un avis bien tranché, elle ne va pas faire des amis. Car en France ou à Dubaï, le débat sur le sujet fait rage entre les influenceurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali Berdah (@magaliberdah)

Un cri de cœur


La chroniqueuse de TMP résume la situation à sa manière et fait la différence entre les pros et les antis. « Il y en a qui font l’effort d’aller se faire vacciner, de faire attention à eux et aux autres et il y en a qui n’ont pas envie, mais qui veulent aller se balader normal tranquille et qui veulent contaminer tout le monde», explique-t-elle.

Convaincue que les polémiques font régresser au lieu d’avancer les choses, Magali Berdah ne supporte plus les rumeurs. « On essaie de faire en sorte que tout le monde aille mieux. Qu’il y ait moins de risque, moins de morts, que tout le monde puisse reprendre une vie plus ou moins normale petit à petit, de limiter les dégâts. Et non, il y a encore des gens qui ne veulent pas se faire vacciner, qui crient au complot. Mais en fait c’est d’une lourdeur pas possible», dénonce la jeune femme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali Berdah (@magaliberdah)

Effectivement, Magali Berdah souhaite que l’on retrouve un terrain d’entente afin de sortir de ce cauchemar qui dure presque deux ans. Espérons qu’elle soit entendue.