Il y a quelques temps, Meghan Markle aurait fait face à une maladie débilitante et aurait été hospitalisée pour se faire traiter. En effet, malgré la forme olympique de la duchesse du Sussex en ce moment, cela n’a pas toujours été le cas.

Maladie débilitante de Meghan Markle

Aujourd’hui, l’épouse du prince Harry semble être dans une forme olympique. Cependant, celle qui aurait refusé l’invitation de la reine pour cet été n’a pas toujours été ainsi. En effet, elle aurait fait face à une maladie capable de la faire rester au lit pendant trois jours.

D’après les informations, Meghan Markle a souffert de migraines insupportables. Ces dernières l’ont obligée à se rendre à l’hôpital de nombreuses fois. En fait, ce seraient des migraines sans aura, qui causent un mal de tête intensément douloureux. Dans certains cas, ces attaques peuvent devenir complètement débilitantes. Elles peuvent même obliger la victime à abandonner toute activité quotidienne, parfois même plusieurs jours de suite. 

La duchesse de Sussex a effectivement déclaré au site The Chalkboard qu’elle avait des migraines débilitantes. Cette maladie semble être peu connue et pourtant elle peut être très dérangeante. Heureusement, elle a trouvé un remède efficace pour sortir de ce spiral infernal.

Remède miracle pour remédier à la maladie de la duchesse du Sussex

Pour remédier à son mal, l’épouse du prince Harry a trouvé un remède efficace. Il s’agit de l’acupuncture. En effet, d’après un site spécialisé, cette technique agirait sur les vasodilatations cérébrales responsables des douleurs intenses de la crise migraineuse.

En fait, la jeune femme ne serait pas la seule à en souffrir. Son amie Serena Williams souffrirait également de ce mal et elles en auraient parlé ensemble. Cette dernière a même parlé de son problème publiquement sur les réseaux sociaux afin de faire connaitre cette maladie.

Selon les déclarations de Serena dans une vidéo sur Instagram, elle aurait eu des maux de tête courants pendant plusieurs années. Cependant, elle n’aurait réalisé que c’étaient des migraines jusqu’à ce qu’elle soit beaucoup plus âgée. La douleur s’apparenterait à des maux de tête grinçants qu’elle ressent dans ses tempes.