L’actrice Manuela Lopez continue de dévoiler son horrible passé. En effet, elle a évoqué l’idylle qu’elle avait eue avec un pervers narcissique. Des confidences qu’elle avait faites dans son livre « Tako-Tsubo, tu as brisé mon cœur ». En plus de son sexe, l’actrice parle aussi de ses terribles pathologies cardiaques.

Manuela Lopez se confie sur les mésaventures de sa vie


Actuellement, Manuela Lopez est atteint d’une cardiomyopathie aiguë dite « syndrome de la mort subite ». En effet, à cause de cette maladie, elle a été victime de différents infarctus. Par conséquent, maintenant, l’ancienne interprète d’Adeline suit un protocole. De cette manière, elle a plus au moins stabilisé (son) inflammation et éviter de faire des infarctus. Effectivement, ce sont des informations qu’elle avait dévoilées lors de son entretien auprès de l’hebdomadaire Ici Paris. Apparemment très prochainement, l’actrice aura droit à un stimulateur cardiaque.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 50 minutes inside (@50inside)

En essayant de lutter contre cette pathologie du cœur brisé, Manuela Lopez est convaincu qu’elle paie le prix d’années de souffrance. Selon la jeune femme, elle a eu une enfance parsemée de violence. De plus, elle avait aussi vécu une ex-relation amoureuse qui a été très toxique. Elle avait eu à faire à un pervers narcissique. Une histoire qu’elle aurait aimé oublier, mais qu’elle a révélée dans son ouvrage pour une bonne raison. « Je n’avais pas trop envie d’en parler, parce que votre ego en prend un coup quand vous vivez ce genre du truc », déclare-t-elle au magazine France Dimanche.

Piégée dans une relation toxique


« Et je me suis dit que, là encore, ça pourrait peut-être aider d’autres personnes victimes de ce genre d’individu. Car ça peut vraiment arriver à tout le monde. Et ce n’est pas de l’amour, juste de la manipulation, de la culpabilité, on est comme sous emprise. C’est très compliqué de partir. Pourtant il le faut, et le plus rapide possible. Donc, si je peux aider des femmes, ou même des hommes du reste, à prendre cette décision, alors j’aurai vraiment gagné », affirme Manuela Lopez.

Fort heureusement, aujourd’hui, elle a laissé derrière elle cette relation toxique. Désormais, elle goute au gout du bonheur conjugal auprès de son nouvel époux. Ce dernier est très proche de son fils Paolo, âgé de 15 ans. Bien évidemment, la jeune femme clame haut et fort qu’elle est « amoureuse et très heureuse ». C’est là avec joie qu’elle continue sa vie.