TF1 manque d’une de ses meilleures journalistes avec Marie-Sophie Lacarrau absente. Cette absence inquiète ses fans d’autant plus qu’elle aurait dû remplacer Jean-Pierre Pernaut. Le magazine France Dimanche aborde le sujet du mal qui ronge la journaliste.

Un problème oculaire


Atteint de cancer du poumon, Jean-Pierre Pernaut a laissé tomber la présentation des émissions télévisées. Le pape des 13 heures a cédé sa place et Marie-Sophie Lacarrau était censée le remplacer. Mais la voilà qui disparait et ne va pas revenir avant la fin de ce mois de février.

Dans le tirage du 5 février, le magazine France Dimanche se penche sur le cas de la journaliste. Elle a un problème avec sa vue, et c’est pour cela qu’elle doit s’absenter. Dans les colonnes du magazine, ils rapportent que celle qui remplace Jean-Pierre Pernaut est atteinte d’un curieux problème ophtalmique.

Marie-Sophie Lacarrau absente, la vraie raison


Les fans de la journaliste se demandent pourquoi Marie-Sophie Lacarrau s’absente depuis si longtemps. Son retour n’est pas précisé ni la véritable nature du mal qui la ronge. Tout ce qui est précisé est qu’elle a des problèmes oculaires.

Marie-Sophie Lacarrau serait atteinte d’une infection au niveau des yeux. Ce que l’on ignore, c’est le degré de gravité de cette infection qui l’empêche jusqu’à travailler. Mais encore pour une durée indéterminée. Son retour ne se fera pas avant le 28 février.

Un poste inquiétant


Comme on le sait désormais, Jean-Pierre Pernaut est atteint du cancer du poumon. Diagnostiqué en mai dernier, il a déjà commencé ses traitements. Cela va de soi que le pape de 13heures tire sa révérence et lègue sa place. Cependant, celle qui va le remplacer affronte également une maladie oculaire aujourd’hui.

Ces différentes maladies font alors courir le bruit entre les collègues sur TF1. Certains disent que le poste destiné à Jean-Pierre Pernaut est peut-être tout simplement maudit. En guise d’explications pour l’infection de Marie-Sophie Lacarrau, certains abordent le sujet de la dégénérescence maculaire.

Pourtant, ce qui ne colle pas avec cette théorie, c’est que cette dégénérescence n’atteint pas les personnes de moins de 50 ans. Il s’agit ici d’une maladie qui fait dégrader la rétine. Le jeune âge de Marie-Sophie Lacarrau l’exclut de cette hypothèse.