Selon les informations reçues, Marion Cotillard et Guillaume Canet se seraient bel et bien séparés. Après une quinzaine d’années de vie commune, ils auraient décidé de prendre des chemins différents.

Marion Cotillard et Guillaume Canet séparés pour de vrai

Rien n’irait plus entre Marion Cotillard et Guillaume Canet, ils auraient décidé de se séparer définitivement. Cette rupture serait loin de se faire à l’amiable. En effet, les ex-amants se déchireraient actuellement pour leurs enfants. Aujourd’hui, ils auraient pour eux des projets différents. Par ailleurs, ils ont perdu leur fusion et leur complicité d’autrefois.

D’ailleurs, au mois d’Avril dernier, le magazine Public avait déjà assuré que les deux supposés ex-amoureux seraient passés de meilleurs amis à meilleurs ennemis. Selon les confidences d’un proche, en réalité, ils seraient séparés depuis plusieurs mois. Entre eux, ce serait vraiment très froid, ils ne se croiseraient plus depuis quelques mois.

Personne n’aurait jamais imaginé que leur histoire tournerait de cette façon. Leur complicité semblait effectivement inébranlable et leur amour insubmersible. Il faut croire que toute bonne chose a une fin. Le temps semble les avoir changé même après 15 ans de vie commune.

Rupture des deux acteurs, ils se déchirent pour les enfants

Dans son numéro daté du 28 Octobre dernier, le magazine Closer a également conforté la rupture entre Marion Cotillard et Guillaume Canet. Selon ce média, ces derniers se déchireraient actuellement à cause de leurs enfants, Marcel et Louise.

Après avoir acheté une villa de 5,4 millions de dollars sur les hauteurs de L.A, l’actrice aurait espéré que ses trésors suivent un enseignement bilingue comme les enfants de Patrick Bruel. Pourtant, cette éventualité serait inconcevable pour le producteur Guillaume Canet. Il ne se verrait pas du tout être installé aux États-Unis.

En effet, fils d’éleveurs de chevaux et cavalier d’obstacles, ce dernier est trop attaché à ses racines. De plus, il ne parle pas bien l’anglais et garde en mémoire l’échec cuisant de son seul opus US « Blood Ties » en 2013. Pour rappel, la réalisation de cet ouvrage a coûté dix fois plus qu’il n’a rapporté. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas prêt de quitter ses habitudes.