Marion Cotillard et Guillaume Canet, terrible drame, elle se confie sur ce qui la bouleverse autant ! L’épouse de Guillaume Cant s’affiche bouleversée face à un drame sur lequel elle semble totalement désarmée. On vous en dit plus.

Marion Cotillard et Guillaume Canet, terrible drame


Bien que l’actrice doit faire face à une crise conjugale qui perdure entre elle et Guillaume Canet, le papa de Louise et de Marcel, un terrible drame la hanterait également. L’actrice oscarisée est une personne très sensible comme on le sait. C’est le magazine Paris Confidences qui rappelle à quel point la vie de Marion Cotillard est marquée par des épreuves. Il ne s’agit pas cette-fois encore de sa vie sentimentale mais du drame vécu par les Afghanes lors de la reprise du contrôle de la ville par les Talibans.

L’actrice oscarisée aurait très mal vécue ce terrible drame. Et pour cause, le départ des alliés d’Afghanistan a entraîné un retour en force des talibans. S’emparant du pouvoir, les conditions des femmes sont alors catastrophiques. Les femmes afghanes sont de nouveau sujettes aux procès et sanctions arbitraires imposés par le régime.

Hyper sensible et concernée par les malheurs des femmes


Hyper sensible, l’épouse de Guillaume Canet n’a pas manqué de réagir face à ce terrible drame sur son compte Instagram. Une prise de position pleine d’émotions appelant sa communauté à se mobiliser à travers une vidéo aussi touchante que bouleversante. Dans son allocution, Marion Cotillard a tenu les propos suivants : « La nuit talibane engloutit les femmes afghanes… Elles ont tout perdu. Peut-on laisser faire çà ? » Dans son port, l’actrice française a repris le message rédigé par le député européen Glucksmann.

« Empêchées de travailler, réduite à une dépendance totale, mariées de force, interdites de sortir seules et sans burqa : la nuit talibane englouti les femmes afghanes. A nouveau. En quelques jours elles ont tout perdu. Et le monde leur tourne le dos. Une fois de plus. Aujourd’hui est un jour de tristesse infinie. Et de honte. C’est le jour d’une débâcle qui aura des conséquences immenses. Pour elles d’abord. Pour le peuple afghan. Pour le reste du monde ensuite. »