Ce jeudi 11 mars, la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens dévoile l’arrestation d’un rappeur pour viol. Vraisemblablement, les faits se sont passés en 2017 et sa victime se trouve être une jeune Suédoise. Effectivement, la justice a décidé de garder secrète son identité.

Une identité maintenue secrète


Du côté de Marseille, un rappeur vient tout juste de se faire arrêter pour viol et a été mis en garde à vue. En effet, c’est la procureure de la République de la ville qui a fait part de la mauvaise nouvelle. Elle a notamment annoncé qu’un homme avait été arrêté après un contrôle à la frontière espagnole le 2 mars dernier. Il leur a fallu trois ans pour pouvoir retrouver la trace du rappeur qui est accusé de viol sur une jeune Suédoise. Cette dernière était venue en vacances dans le sud de la France en 2017.

Au moment des faits, la jeune femme, âgée de vingt ans, présentait des traces de coups et des ecchymoses d’après le magazine France Bleu. Une trace de sperme a également été relevée sur la victime. Et l’ADN a été transmis au fichier national des empreintes génétiques. Toutefois, ce n’est pas ça qui a aidé les enquêteurs à trouver l’auteur présumé des faits. Seul le témoignage de la jeune femme a pu les aider à l’arrêter. En effet la jeune femme a identifié son agresseur via des clichés sur les réseaux sociaux. Ce présumé agresseur se présentait sous un nom de rappeur, mais son identité a été gardée secrète. Bien évidemment, l’homme en question a nié les faits de viol. Cependant, son ADN correspond bien à celui retrouvé sur la jeune femme après le viol.

Marseille, capitale du rap avec Jul comme meilleur vendeur en 2020


La figure emblématique du rap se prénomme Jul qui était encore méconnu du grand public en 2013. En effet, le rappeur marseillais a travaillé comme jamais pour devenir aujourd’hui le plus gros vendeur de rap français de tous les temps. Avec 4 millions d’albums vendus, l’Ovni est passé devant MC Solaar qui a vendu un peu plus de 3 millions d’albums. Effectivement, il est bien devant IAM, Booba, Gims, et Soprano. En 2020, il a vendu plus 770 000 exemplaires de ses albums. Dans les titres phares de l’année, on peut voir la compilation « 13 Organisé », « La machine » ou encore « Loin du monde ». « C’est pas des lol » ou encore « Rien 100 Rien » restent encore très célèbre. Des chiffres colossaux qui sont vraiment dignes du plus gros vendeur de l’histoire du rap français.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JVLIVS II (@sch)