Cette annonce de McDonald’s il y a quelques heures fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ce qui est sûr, c’est qu’elle va beaucoup faire jaser les clients du géant du fast-food.

McDonald’s au cœur de nombreux critiques


Depuis son arrivée en France, McDonald’s a beaucoup fait parler de lui. À l’exemple des valeurs nutritionnelles présentent à l’intérieur de ses sandwichs qui ont créé un énorme débat. Ou encore, la recette des nuggets qui fait polémique. Et même les salades qui sont les produits fétiches des personnes qui suivent un régime ne sont pas conseillées par les employés du restaurant. Selon eux, elles sont plus caloriques que les autres menus.

Hormis cela, l’arrivée des autres concurrents sur le marché n’arrange pas les choses pour McDonald’s.

Mais il faut dire que même l’ennemi numéro 1 de McDonald’s a eu des problèmes. En effet, quand Burger King avait annoncé qu’il rachetait les Quick, les consommateurs n’en reviennent pas et leur font vivre l’enfer. Quant au KFC parisien qui a accueilli le chanteur Kenny West et Kim Kardashian, les autres n’ont pas hésité à l’imiter. Aujourd’hui, les équipes de communication de tous ces fast-foods doivent faire face à d’autres problèmes. De quoi s’agit-il ?

Le débat sur l’écologie fait jaser


Depuis l’arrivée de la pandémie sur le territoire national, les restaurants traditionnels sont interdits d’ouvertures. Alors, situation oblige, on opte pour les aliments fait-maisons. Pour cela, les clients demandent aux géants de fast-foods de s’investir dans l’écologie. Ainsi, McDonald’s décide de mettre un peu de vert sur son logo. Mais apparemment, ça ne suffisait pas pour convaincre les consommateurs. Alors, elle va prendre une décision radicale qui va surprendre plus d’un.

C’est là qu’ils ont décidé d’évoluer le menu de Happy McMeal. En effet, l’évolution se porte d’abord sur sa composition, donc il remplace les frites de pommes de terre trop salées par des carottes en bâtonnets. Puis, le dessert ne s’en sort pas indemne. Dès aujourd’hui, ce ne sera plus du chocolat, mais des fruits. Mais ce n’est pas tout.

Finalement, c’est le petit cadeau de McDonald’s qui est dans la ligne de mire des associations de lutte anti-gaspillage. S’ils étaient tous en plastique et non recyclables, elles réclament le remplacement de ses jouets offerts. Est-ce que ces actes du géant du fast-food vont convaincre les amoureux de la nature à revenir consommer chez eux. L’avenir nous le dira…