Le comportement de Meghan Markle dictatrice avec Harry depuis leur arrivée à Los-Angeles le pousse à s’éloigner malgré son amour. Dans ce sens, les rumeurs concernant un divorce signifiant l’implosion de façon définitive du couple des Sussex circulent ces temps-ci. En même temps, comme son épouse bloque ses amis sur WhatsApp, Harry prévoit d’effectuer des voyages secrets à Londres prochainement.

Meghan Markle dictatrice avec Harry


En effet, Meghan Markle dictatrice avec Harry veut tout contrôler dans la vie de son époux créant une tension entre eux.
Dans ce sens, depuis le tout début de leur mariage la duchesse ne semble pas apprécier les amis de son époux.

Apparemment, le magazine Life & Style rapporte le fond du problème et lance l’existence de frictions au sein du couple.

Notamment, la relation très fusionnelle de ce couple très complice au début ne réussit pas à surmonter cette épreuve.
Par ailleurs, le papa d’Archie et Lilibet se sent comme piégé à Montecito parmi ses richissimes voisins depuis l’année dernière.

Elle bloque les amis de son époux sur WhatsApp


En effet, Meghan Markle dictatrice avec Harry effectue un faux-pas aboutissant à ces tensions qui commencent à s’installer.

Dans ce sens, la duchesse de Sussex veut empêcher son époux de garder contact avec ses amis après leur mariage.
En même temps, ne porte pas vraiment les amis du fils du prince Charles dans son cœur depuis le début.

Par conséquent, une source proche de la famille confie que la maman d’Archie et Lilibet décide de bloquer leurs messages WhatsApp.
Notamment, dans le but d’éloigner son époux de ses amis créant ainsi une source de tension au sein du couple.

Voyages secrets à Londres


En effet, face à cette dictature imposée par son épouse le prince Harry veut prendre ses distances pour se retrouver.
Dans ce sens, il prévoit d’effectuer des voyages secrets dans le but de rendre visite à ses amis et sa famille.

En même temps, le papa d’Archie et Lilibet n’a strictement pas l’intention d’emmener sa dulcinée avec lui à Londres.

Par ailleurs, la duchesse de Sussex ne veut plus jamais remettre les pieds en Angleterre après le fameux megxit.
Apparemment, elle se sent chez elle dans ce manoir à Montecito comme elle grandit à quelques heures de Los Angeles.