Actuellement, Meghan Markle serait en guerre contre Kate Middleton ainsi que tous les membres de la famille royale. Avec le prince Harry, ils se trouveraient dans le collimateur de la famille royale.

Meghan Markle en guerre contre Kate Middleton

Près de deux mois avant la publication de la biographie du prince Harry, les tensions seraient à son comble. En effet, la famille royale attend de pieds fermes la sortie de ce mémoire ainsi que du film de Netflix concernant la vie du duc et de la duchesse de Sussex après avoir quitté le palais.

Cependant, les Sussex pourraient compter sur le soutien de la mère de Jacques et Gabriella. En effet, cette dernière a récemment porté un pantalon similaire à celui de l’ex-actrice. Cela a été perçu comme un soutien symbolique envers Meghan Markle dans sa guerre actuelle.

Charlène de Monaco en faveur des Sussex

Le média britannique « The Express » a assuré l’an dernier que Charlène de Monaco avait soutenu l’émancipation des Sussex qui auraient pris leur envol en renonçant à leurs activités protocolaires. Selon le média, même si l’ex-nageuse traversait une période délicate à l’époque, elle a tenu à leur montrer son soutien. D’ailleurs, des images ont récemment été déterrées.

Lors d’un match de rugby opposant l’Angleterre et l’Afrique du Sud au stade de Twickenham en 2016, Charlène de Monaco était aux côtés du prince Harry. Cet évènement s’est passé deux mois après la révélation du prince Harry et de son épouse.

Soutien de l’épouse du prince Albert de Monaco

En Octobre dernier, Charlène de Monaco a porté un pantalon déjà porté par Meghan Markle il n’y a pas longtemps. C’était à l’occasion de l’accueil de la nouvelle ambassadrice des Etats-Unis, Mme Denise Campbell Bauer, en Principauté de Monaco.

Ce pantalon est connu sous le nom de Loro Piana Elias et se distingue par sa forme et son confort. Ce serait un pantalon doux et léger en flanelle de cachemire stretch. Proposé au prix de 1800 euros, il serait depuis cet évènement en rupture de stock. Pour certains, ce choix serait un clin d’œil à Meghan Markle qui le portait quelques mois plus tôt.