En américaine qui se respecte, Meghan Markle a toujours été réceptive à l’idée de supporter une cause qui l’intéresse. Malheureusement, la jeune femme n’a pas toujours eu l’occasion de faire valoir son pouvoir en tant que femme royale. Une situation qui a été assez difficile pour la maman d’Archie qui a toujours été habituée à faire ce qui lui plaît.

Maintenant qu’elle et le Prince Harry se sont émancipés de la Famille royale, il semblerait toutefois que les choses soient sur le point de changer. Les dernières actions de la Duchesse de Sussex ont créés une nouvelle polémique. Les détails !

Meghan Markle et Prince Harry, plus libre que jamais !


Après avoir tenté maintes fois une manière de communiquer avec la famille royale sur leurs désirs, Meghan Markle et le Prince Harry ont décidé de s’émanciper vers les Etats-Unis. Le couple est totalement affranchi de ses obligations mais pas que ! Il se pourrait désormais que la maman d’Archie s’implique un peu plus dans la politique avec l’approbation du Duc de Sussex.

Phil, l’expert de la famille royale, déclare d’ailleurs « qu’elle pourrait un jour essayer de se présenter à la présidence ». Leur présence au « 19ème Représente le genre et la politique » fait d’ailleurs partie d’un pas important.

Meghan Markle arrêtée pour la bonne cause ?


Comme l’indique Phil, Meghan pourrait être « au centre de certains mouvements et ne sera plus réduite au silence ». L’affirmation semble se confirmer quand on voit ses derniers commentaires concernant le Black Lives Matter suite au décès de George Floyd. « Je peux voir que le vent tourne » déclare-t-elle.

De son côté, la duchesse de Sussex sera très active pour le mouvement contre le racisme et « fera entendre sa voix d’une manière qu’elle ne pouvait pas ces derniers temps ». Un discours qui laisse penser qu’elle serait prête à être arrêtée comme l’a été Georges Clooney il y a quelques temps.