La guerre familiale entre les Sussex et le Palais se poursuit. Le Roi Charles aurait de quoi soumettre Meghan Markle et son fils Harry.

Meghan Markle et Harry : retrait de la famille royale


La discorde entre la famille royale britannique et le couple Harry Meghan dure depuis des années. Ces derniers s’étaient même reclus en Californie avec leurs enfants. Le but étant de s’éloigner le plus possible de l’influence du Palais. Mais même de loin, Meghan Markle et le Prince Harry restent une grande menace pour la royauté.

Le nombre d’informations compromettantes qu’ils détiennent font d’eux des individus à étroitement surveiller. C’est d’ailleurs à cause de révélations mal placées que cette guerre entre la tête couronnée avait commencé. Mais désormais, la parade du Roi Charles contre les Sussex est prête.

Harry et Meghan Markle obsédés par la vengeance


En matière d’arme contre le Palais, le Duc et la Duchesse en possèdent deux dévastatrices. Il s’agit tout d’abord de l’autobiographie du Prince Harry qui sortira en Janvier prochain. Il y a aussi la série en partenariat avec Netflix qui raconte la vie du Prince Harry et Meghan Markle en Californie.

Tous deux sont susceptibles de révéler des informations croustillantes sur la royauté britannique. En tout cas ; d’après Katie Nicholl, spécialiste des têtes couronnées ; le Roi Charles ne restera pas sans réagir. Si les Sussex continuent à critiquer la monarchie, le côté impitoyable du Roi prendra le dessus.

Le Roi Charles face aux Sussex


Ces deux menaces qui planent sur le Palais va mettre la patience du Roi Charles à dure épreuve. Même s’il s’agit de son second fils, le souverain se doit de sévir. Et sa punition se trouverait dans les titres de Meghan Markle et Harry. Le magazine « Bella » ne parlerait en effet pas seulement d’une prétendue grossesse de la duchesse.

Il dévoile également que le Roi Charles dispose du pouvoir d’ôter aux Sussex leur Titres royaux. Katie Nicholl soutien que ces titres s’accompagnent d’une certaine confiance et de mérite. Les deux têtes couronnées ne les mériteraient ainsi pas s’ils représentent une menace pour cette l’institution.