Cela fait maintenant un an que Meghan Markle a décidé de vivre loin des pressions qu’elle subissait au palais royal depuis son mariage avec le prince Harry.

Une décision radicale


En effet, la famille royale l’avait jugé de trop fort caractère. Pour cela, elle était une bombe à retardement pour la monarchie britannique. Parmi ceux qui avaient fait baver Meghan Markle pendant plusieurs années figurait Kate Middleton.

Mais marre de ce qu’elle subissait, elle et son époux avaient pris la décision de vivre loin de la famille royale, ainsi que de renoncer à leurs titres royaux.

Ainsi, le duc et la duchesse du Sussex ont voulu complètement changer de vie et de quotidien. Pour cela, ils ont déposé leur valise sur le sol canadien.

À ce moment, le couple était conquis par le Canada. Mais quelque temps plus tard, le prince Harry et Meghan Markle se sont envolés dans un autre pays.

Le prince Harry et Meghan Markle menacés


En effet, à peine arrivé au Canada, le pays ne répondait pas aux critères du duc et la duchesse du Sussex. En réalité, la gestion du gouvernement de la crise sanitaire liée au Coronavirus ne les a pas convaincus.

À ce moment, les rumeurs sur la fermeture de la frontière du Canada avec les USA commençaient à circuler. C’est là que le prince Harry et Meghan Markle décident de partir vivre aux États-Unis, notamment dans la ville de Los Angeles.

Effectivement, cette ville a une grande importance pour Meghan Markle. Pour cause, c’est sa ville d’origine. Si depuis leur arrivée tout semble se passer comme l’eau de roche, récemment, une menace semble peser sur eux. En effet, une forêt environnante présente une menace sur leur maison et leur fils Archie.

Récemment, le chien de leur voisine a été attaqué par un coyote. Pire encore, selon certaines personnes sources, un ours sauvage vivrait dans le coin de la forêt. D’ailleurs, il y a quelques jours, il a été aperçu dans cette forêt.