La vie de Meghan Markle et du Prince Harry au sein du la famille royale n’a jamais été facile. Pour le couple qui a déjà eu du mal à se faire accepter, les dernières révélations ne vont pas arranger les choses. Le livre « Finding Freedom » qui est principalement axé sur leur recherche d’indépendance relate plusieurs faits que l’on ne connaissait pas de la vie des Sussex.

Et si leur départ était réellement dû à un mauvais traitement de la part du Palais de Buckingham ? Le couple et leur proche viennent de raconter quelques anecdotes concernant une demande qui aurait été refusée à maintes reprises par la Reine Elisabeth II.

Harry, toujours pas remis de la mort de Lady Di


Le décès de Lady Di et son compagnon de l’époque en 1996 a particulièrement marqué les esprits. Pour son fils, le prince Harry, c’est un véritable drame dont il n’est pas encore prêt de se relever. Ce dernier aurait déclaré qu’il a « perdu sa mère et maintenant sa femme est victime des mêmes forces puissantes ».

Comme certains de ses proches l’indiquent, le duc de Sussex n’est « plus du tout le même depuis la disparition de sa mère ». Si c’est l’élément déclencheur, le prince Harry aurait également pris conscience de son rôle très tôt.

Une demande rejetée par la royauté


Dès son plus jeune âge, Harry aurait compris qu’il ne serait « pas roi aussi il a le droit de faire ce qu’il veut ». Cette déclaration qu’il a faite auprès du Prince William n’est pas passée inaperçue et elle annonce déjà les raisons de ses prochaines décisions. Bien qu’il se soit souvent disputé pour que l’on respecte Meghan Markle n’a pas toujours été écouté.

C’est notamment le cas lorsqu’il demande au Buckingham Palace à avoir accès à un plus large choix de média. Il faut dire que les journalistes ayant la possibilité de communiquer directement avec la royauté ne sont pas tous du côté du couple qui est moins conservateur. Une demande qui n’a jamais été approuvée par la Reine Elisabeth II et qui aurait poussé le couple à renoncer à leur titre.