Une rumeur affirme Meghan Markle et le prince Harry attendant un nouveau bébé destabilisés par un missile envoyé par Charles. En septembre, le magazine New Idea annonce la grossesse de la duchesse de Sussex lors du décès de la reine Elisabeth. Pendant les funérailles de la reine, Meghan Markle a été débusquée avec une rondeur très étonnante, un heureux événement en vue.

Meghan Markle et Prince Harry nouveau bébé


En effet, Meghan Markle et le prince Harry s’apprêtent pour un nouveau bébé pour la troisième fois.

Si le bonheur de leurs deux devaient se confirmer, cela pourrait causer de la peine aux futurs parents. Pourtant, le duc et la duchesse de Sussex avaient promis de ne pas agrandir leur famille pour réduire leur impact écologique.

Cette situation reste très gênant pour eux bien évidemment, apparemment ils ont appris des cours ces deux dernières années. Meghan et Harry peuvent prendre la parole et s’en tirer également vu que le cycle l’actualité évolue si rapidement.

Un missile envoyé par le prince Charles


Ensuite, le prince Harry et sa femme se trouveraient de très bonnes dispositions relaye une source proche au magazine australien.

Un missile que préparerait le roi Charles à envoyer chez eux pourrait les déstabiliser apparemment la troisième semble au profile. Notamment, le roi Charles envisage de retirer le grade de prince Harry en tant que conseiller au sein du royaume.

Dans ce sens, il s’agit de ces cinq personnes chargées de remplacer Charles III s’il ne se sent pas bien. Ou bien, s’il se retrouve incapable d’exercer ses fonctions constitutionnelles donc des remplaçants semblent nécessaires et bien évidemment très important.

Le prince Harry n’apparait pas très utile pour le roi


Finalement, le roi Charles III ne pense pas que le prince Harry soit utile comme l’un de ses cinq conseillers d’État.

Le prince Harry a eu des critiques par le roi Charles qu’il n’est jamais vu au Royaume-Uni. Les rumeurs concernant cette friction entre le roi et le prince provient des confidences une source proche du Palais au magazine Star.

Le missile envoyé par le souverain avait pour but de déstabiliser Meghan Markle et le prince Harry attendant un nouveau bébé.