Depuis leur arrivée à Los-Angeles, Meghan Markle et le prince Harry semble vouloir couper les ponts avec la famille royale. Dans l’année à venir le prince William et Kate Middleton pourraient éventuellement passer leur rendre visite dans leur grand manoir. Effectivement, les Cambridge ont déjà officialisé leur projet de voyage diplomatique aux Etats-Unis pour l’année 2022 à venir.

Kate Middleton et le prince William en voyage à New-York


En effet, après la cérémonie du prix Earthshot, le duc et la duchesse de Cambridge confirme officiellement le projet de voyage.
Dans ce sens, pour l’année 2022 à venir, ils partiront en tournée aux Etats-Unis dans le cadre de leur alliance diplomatique.
Notamment, pour la remise de prix des 5 lauréats qui avaient contribué au projet lancé par les Cambridge pour l’environnementalisme.
Apparemment, depuis l’année 2021, la Royal Foudation remet ce prix aux lauréats et le projet continuera jusqu’en 2030.
Effectivement, la prochaine édition se déroulera aux Etats-Unis, les Cambridge pourraient en profiter pour retrouver Meghan Markle et le prince Harry.

Des retrouvailles avec Meghan Markle et le prince Harry


Certainement, depuis qu’ils ont décidé de quitter le palais royal britannique, les Sussex n’ont plus revu les Cambridge.
D’autant plus que Kate Middleton et Meghan Markle ne se supportent pas depuis l’intégration de l’ancienne comédienne dans la famille.
Cependant, il semblerait que le prince Harry avait toujours gardé contact avec son frère même après leur départ du palais.
Par conséquent, les observateurs prédisent de chaleureuses retrouvailles entre ces quatre durant le séjour des Cambridge à New-York très prochainement.
Notamment, le cas de Duncan Larcombe, auteur de Prince Harry: The Inside Story qui qualifie ces retrouvailles de « fabuleuses ».

L’Amérique, le territoire de Meghan Markle et le prince Harry


Effectivement, Meghan Markle et le Prince Harry veulent vraiment se créer une nouvelle vie autonome loin du palais royal britannique.
En même temps, les Cambridge veulent également entretenir de bonnes relations avec ce pays, le grand allié de l’Angleterre.
Notamment, le prince William représentera la reine Elizabeth II, La Grande-Bretagne et le Commonwealth pour cette tournée diplomatique en Amérique.
Par conséquent, dans le cadre de sa tournée « il est peu probable que le prince William veuille partager avec son frère ».
De plus, selon le magazine OK, les Sussex veulent carrément former leur propre « famille royale satellite en Amérique ».