Depuis son départ d’Angleterre, Meghan Markle a changé du tout au tout. La maman d’Archie est actuellement une femme activiste qui a décidé de faire valoir sa voix pour les causes qui lui importent. Une intervention qui a parfois du bon mais aussi des revers.

Le 22 septembre dernier, c’est d’ailleurs le drame pour la jeune femme. Cette dernière fait l’objet d’une polémique de taille lorsqu’elle s’exprime sur le droit de vote des américains. On vous dévoile les détails de cette bévue !

Sensibilisation au vote ?


Meghan Markle a toujours été une femme engagée. Et si elle n’a pas pu faire valoir sa voix durant les dernières années qui ont précédés son mariage avec le prince Harry, tout a changé cette année. Elle est désormais autorisée à donner son avis concernant la politique. Bien que ce soit un sujet délicat pour les membres de la royauté, la femme de Harry a décidé d’en faire bon usage.

C’est ainsi que le 22 septembre dernier, la jeune femme fait un discours assez poignant. Elle avait alors demandé aux américains d’utiliser leur droit de vote. Une sensibilisation qui lui tient  à cœur depuis les derniers mois et qu’elle compte bien réaliser dans les règles de l’art.

« Mal comprise » ?


Une fois son discours terminé, la duchesse de Sussex est huée par les internautes. Et pour cause, il semblerait que ses paroles ne soient pas appropriées à cause de son rang de femme de Prince britannique. Bon nombre de personne estiment d’ailleurs qu’elle ne devrait pas se mêler du domaine politique.

Ce à quoi Meghan Markle a décidé de répondre par un autre discours auprès de Fortune. Elle déclare alors « c’est l’interprétation des gens qui finissent par être incendiaire ». Pour elle, il n’y a donc pas sujet à controverse pour peu qu’on l’écoute réellement.