La seconde partie du documentaire des Sussex diffusée sur Netflix jeudi dernier rapporte pour Meghan Markle des pensées suicidaires. Dans ce sens, le couple évoque ouvertement leur détresse au sein de la famille royale britannique les poussant à partir. Apparemment, le prince Harry préfère renoncer à sa famille et à ses activités protocolaires pour le bien de son épouse.

Une nouvelle vie en Californie


En effet, face à Meghan Markle et ses pensées suicidaires, le prince Harry accepte de partir pour les Etats-Unis.

Dans ce sens, le couple profite d’une vie tranquille loin de la pression médiatique et des tensions avec la royauté en Californie.
Par ailleurs, les Sussex signent un contrat à 100 millions de dollars avec la plateforme Netflix pour un documentaire.

Apparemment, la première partie de ce documentaire diffusée le 8 décembre parle de leur rencontre et de leurs enfants.
Cependant, la seconde partie diffusée jeudi dernier se penche plutôt sur Meghan Markle en détresse, victime de racisme en Angleterre.

Meghan Markle face à des pensées suicidaires


En effet, la pression médiatique et les mensonges pour salir son image apportent à Meghan Markle des pensées suicidaires.

Dans ce sens, le prince Harry affirme dans le cadre du documentaire que personne ne connait la réalité au palais.
Apparemment, la duchesse de Sussex qui s’efforçait de sourire face aux caméras souffre en silence et n’ne pouvait plus.

Par conséquent, elle confie à son époux vouloir mettre fin à ses jours pour en finir avec tous ses soucis.
Notamment, le prince Harry continue de regretter de ne pas avoir réagir face à la détresse de son épouse à l’époque.

Le profond regret du prince Harry


En effet, malgré les pensées suicidaires de son épouse, le prince Harry se souciait davantage de son image.

Dans ce sens, le duc de Sussex s’inquiète plus par rapport aux réactions des gens que pour les sentiments de son épouse.
Apparemment, en prenant un peu de recul par rapport à cette situation, le prince Harry se sent terriblement honteux.

Notamment, son épouse décide de trouver une aide psychologique pour tenter de s’en sortir mais en vain.
Par ailleurs, la famille royale se contente juste de dire qu’elle finira par s’habituer sans prendre en compte ses sentiments.