Meghan Markle rebelle refuse une requête spéciale de la reine Elizabeth II et finit par décider de quitter l’Angleterre définitivement. Dans ce sens, la duchesse de Sussex n’apprécie pas le fait de se sentir sous pression face à la souveraine. En même temps, Tom Bower prépare la sortie officielle de son ouvrage qui parle de l’épouse du prince Harry.

Meghan Markle rebelle


En effet, Meghan Markle rebelle réussit à convaincre son époux le prince Harry de quitter la famille royale britannique.

Dans ce sens, le duc et la duchesse de Sussex renoncent également à leurs activités protocolaires par la même occasion.
Apparemment, les parents d’Archie et Lilibet prennent cette décision en raison de la pression de la reine et du prince Charles.

Notamment, la reine Elizabeth II fragilisée par la maladie demande à l’épouse du prince Harry de se réconcilier avec son papa.
En d’autres termes, la souveraine d’Angleterre souhaite que la duchesse de Sussex parvienne à rétablir sa relation avec Thomas Markle.

Un nouvel ouvrage concernant Meghan Markle


En effet, Tom Bower parle principalement de Meghan Markle rebelle et prévoit un gros déballage le concernant dans son nouvel opus.

Dans ce sens, il s’agit d’un ouvrage qui s’intitule Revenge : Meghan, Harry And The War Between The Windsors.
Apparemment, cet observateur avisé des têtes couronnées prévoit la sortie officielle de cet ouvrage en Grande-Bretagne pour le 21 juillet.

Par ailleurs, Page Six, la page people du New Post rapporte quelques extraits de cet ouvrage avant sa sortie officielle.
Notamment, la reine et le prince Charles tentent de pousser la duchesse de Sussex à se rapprocher de son père.

Requête spéciale de la souveraine refusée


En effet, face à la pression de la reine Elizabeth II sur ce sujet Meghan Markle accepte de passer un coup de téléphone.
Cependant, l’auteur de cet ouvrage affirme que l’épouse du prince Harry n’a aucune intention de se réconcilier avec son papa.

Dans ce sens, il affirme que persuader la maman d’Archie de s’envoler au Mexique pour le rejoindre reste totalement irréaliste.
Et pourtant, l’état de santé de Thomas Markle qui demande à la reine de raisonner sa fille se fragilise.

Par ailleurs, les Sussex annoncent officiellement leur décision de quitter définitivement la famille royale britannique deux semaine plus tard.