Si elle connaissait déjà la popularité en tant qu’actrice, c’est une toute nouvelle vie que Meghan Markle entame en tant que Duchesse de Sussex. Elle est donc plus sous le feu des projecteurs et certaines révélations à son sujet ne sont pas toujours vraies. De quoi mettre la maman d’Archie en colère.

Elle décide d’ailleurs de mener une bataille contre Mail on Sunday à ce sujet. Un procès qui n’est pas encore terminé au bout des quelques semaines où elle a été instaurée. Elle décide alors de faire un changement de stratégie inattendu. Zoom sur cette décision radicale.

Une surprise inattendue !


La duchesse Meghan Markle a porté plainte contre l’éditeur Mail on Sunday. Dans son dossier juridique, elle mentionne comme motif la violation du droit d’auteur et atteinte à la vie privée. Mail on Sunday a publié une lettre privée destinée à son père. Sur cette même affaire, le prince Harry a soutenu son épouse en publiant un communiqué.

La première audience préliminaire du mois de mai dernier n’a pas du tout soulagé Meghan Markle. En engageant le maître David Sherborne, elle avait espéré remporter la bataille dès le premier coup. Malheureusement, elle a perdu 70 000 euros de frais de justice. Cette grosse dépense l’a sûrement poussée à recruter un autre avocat.

Une nouvelle stratégie à succès


Meghan Markle semble encore reprocher ses défaites précédentes face à sa bataille juridique contre Mail on Sunday à son avocat. Malgré cette situation embarrassante, la duchesse tient la tête haute pour les prochaines épreuves. La duchesse de Sussex a alors décidé de renvoyer son avocat David Sherborne. Peu de temps après, elle engage un autre expert de la justice, Justin Rushbrooke QC.

Elle est désormais représentée officiellement par ce dernier, qu’elle estime plus efficace pour mettre en avant son affaire. Meghan Markle et son nouvel avocat ont remporté une faveur pour la protection de l’identité des témoins interviewés. Cette décision du juge Warby donne un nouvel espoir à l’épouse du prince Harry.