Le mois d’août est toujours une période calme au Palais de Kensington. La famille royale prend le temps de se déplacer à Balmoral et laisse la résidence en entretien. De quoi laisser un peu de répit au personnel !

Malheureusement cette année, les choses sont différentes. En effet, la résidence de Kate et Harry ont été le témoin d’un événement macabre ! La presse et la police britannique se sont donnés à cœur joie de rapporter cette tragédie qui frappe de nouveau la famille royale. On vous dévoile tout !

Le Palais de Kensington maudit ?


De par son architecture et son aménagement, le Palais de Kensington a toujours été assez inquiétant. C’est sans compter sur les alentours qui rendent l’endroit parfois trop calme, voire dangereux. Les lieux ont été témoins de plusieurs faits inquiétants au fil des années. Cela rappelle par exemple cet homme brûlé vif qui s’est présenté aux portes du palais le 8 février 2016.

Et cela se poursuit le 20 août dernier alors que le couple Cambridge et leurs enfants sont à Balmoral avec la Reine Elizabeth II. En effet, la police aurait découvert un corps dans l’étang situé en face du cottage dédié à la Princesse Eugénie et sa famille.

Meurtre ou pas ?


L’enquête a été ouverte dès la découverte du corps de cette jeune femme non loin du palais. Jusqu’à présent aucun témoin n’a pu donner d’indice sur ce qui s’est réellement passé. D’autant plus que l’on ne sait pas si la Princesse Eugénie était sur place ou non au moment du drame.

Les faits coïncidaient avec la disparition d’Endellion Lycett Gree, aussi les autorités ont pensés qu’il s’agissait d’elle. Une hypothèse vite tombée à l’eau lorsque cette dernière a été retrouvée quelques jours après. Jusque là, la police n’a pas pu identifier le corps mais les présomptions indiquent qu’elle pourrait être décédée d’une mort naturelle.