Récemment, Michel Drucker a rendu visite au personnel soignant qui s’est occupé de lui pendant sa longue hospitalisation. Une occasion pour lui de leur poser une question très privée. En effet, l’animateur a voulu savoir si les infirmières avaient commenté ses parties intimes.

Après de longs mois très difficiles, Michel Drucker est désormais en pleine forme. D’ailleurs, il a déjà fait son grand retour à l’écran de France 2 pour le plus grand bonheur des téléspectateurs. Toutefois, il faut dire que son opération était loin d’être des moments faciles. Pour cela, très reconnaissant envers les personnes qui l’on soigner, Michel Drucker s’est rendu auprès d’eux. Si son opération a été évoquée lors de cette rencontre, l’animateur n’a pas manqué d’humour. En effet, il voulait savoir si les infirmières n’avaient pas profité de l’occasion pour voir ce qu’il cachait sous sa blouse.

Michel Drucker pose une question très étrange aux personnels soignants


Si l’on se remémore, Michel Drucker a été hospitalisé d’urgence. En effet, ses artères étaient bouchées, ainsi il était obligé d’être opéré du cœur pour éviter un infarctus. Mais suite à cela, il a dû subir un triple pontage. Après, les nouvelles étaient inquiétantes, voire même vitales. Mais au fil des mois de convalescence, son état s’améliore. Au final, il revient à l’écran.

Toutefois, il faut dire qu’il a passé des moments difficiles. Bien conscient qu’il a frôlé la mort, l’animateur tenait à remercier tous les corps médicaux qui lui ont sauvé la vie. Ainsi, le 28 mai dernier, Michel Drucker se rend à l’hôpital Georges-Pompidou pour rencontrer le professeur ainsi que les infirmières qui étaient à son chevet. Une occasion pour eux d’évoquer tous types de sujets allant des terribles au plus humoristique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Parisien (@leparisien)

Très ému par cette rencontre avec les personnels soignants, Michel Drucker avait confié au micro des journalistes : « On ne peut pas imaginer que je reviens de là. J’y ai tellement souffert». Pour sa part, le professeur Albert Hagége s’est souvenu également de l’état désespéré dans lequel se trouvait l’animateur de Vivement Dimanche. D’ailleurs, le chef de service n’a pas manqué de féliciter le mari de Dany Saval : «Vous avez du caractère, vous. Vous êtes en meilleur état qu’avant. L’opération comportait un risque à deux chiffres, ce qui est beaucoup. On avait d’ailleurs évoqué ce qu’on devait faire en cas d’état végétatif». Puisqu’effectivement, Michel Drucker est passé par un état appelé le chat de l’aiguille. Aussi, à son réveil il n’avait plus aucune notion du temps et de l’heure. Pour cela, il lui a fallu plusieurs jours avant de retrouver la force et de se rendre compte de la situation dans laquelle il se trouve.

Un ouvrage un mémoire


Mais lors de cette rencontre, Michel Drucker a offert au personnel soignant son récent livre intitulé Ça ira mieux demain. Dans ce dernier, il parle des moments difficiles auxquels il a dû faire face ainsi que son quotidien durant ses mois de combat. Sans oublier de rendre hommage aux personnels médicaux qui l’ont soigné, car sans eux, il ne serait probablement plus là.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par l’As de Trèfle (@lasdetreflenc)

Une belle attention qui a ému les personnes présente sur place. Cependant, l’un d’entre eux a été interpellé par une des anecdotes dans les lignes de l’ouvrage. En effet, l’animateur se demande dans son livre si les aides-soignantes n’auraient pas profité de son instant de faiblesse pour regarder ce qu’il cachait sous sa blouse. Mais l’un d’entre eux a répondu : «On en parlait entre nous, mais ça reste professionnel». Il parait que Michel Drucker a laissé un souvenir immortel à l’hôpital.