Si on le connaissait toujours souriant, Mike Brant cache une vie pleine de malheurs. Des secrets qui ont été dévoilés dans un documentaire diffusé par France 3. Détails.

La maladie et le secret de Mike Brant


Le documentaire intitulé « Une étoile filante », diffusé par France 3 le 12 mars dernier était consacré à Mike Brant pour son 43e anniversaire de mort. Une occasion de revenir sur les faits de la vie du chanteur.

Né le 1er février 1947, Mike Brant est une icône de la chanson française dans les années 70. Ses morceaux continuent actuellement de marquer les nouvelles générations. Mais aussi, ils constituent une source d’inspiration. Malgré son succès, la vie de l’artiste était marquée par plusieurs déceptions amoureuses.

Alors qu’il était âgé de 15 ans, le chanteur souffre d’un ulcère de l’estomac. La maladie est survenue quand il avait découvert un secret de famille. En effet, il avait découvert que sa mère Bronia qui avait subi des sévices lors de la Shoah avait été déportée à Auschwitz.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mike Brant (@mikebrantofficiel)

Plusieurs déceptions amoureuses


Côté sentimentale, on peut dire que l’artiste a connu une vie amoureuse tumultueuse. À l’âge de 16 ans, Mike Brant tombe fou amoureux de Sarah Itskovitch. Cette dernière qui était une hôtesse de l’air, mais aussi sa voisine. Aussi, elle était son ainée de 10 ans. Une relation insupportable pour la mère du jeune homme qui a tout fait pour les séparer. Mais très amoureux, le couple a réussi à vivre une idylle de trois ans.

En 1968, le jeune Mike part à New York pour travailler dans un groupe. Là-bas, il tombe éperdument amoureux de Michal Tal. Une Israélienne qui travaillait également pour le même groupe. Mais l’histoire des deux jeunes gens n’a pas duré. Pour cause, quand le contrat de la jeune femme a pris fin, elle retourne dans sa ville natale, l’Israël.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mike Brant (@mikebrantofficiel)

La piste de suicide est plausible


En 1973, Mike Brant tombe sous le charme d’une danoise au nom de Guita, une hôtesse de l’air. En effet, cette dernière ne connaissait pas son succès, et c’est ce qui l’a attiré chez elle. Dans le documentaire, sa nièce Yoana avait confié : « Ce qui l’a attiré, c’est qu’elle n’était pas au courant de la notoriété. Qu’il avait, et qu’elle l’aimait pour lui ».

Mais tout va basculer le jour où il l’invite en France pour se rendre à son concert. À ce moment, la jeune femme s’est enfuie. Selon Olivier Lebeleu, le biographe de Mike Brant : « Tout se passe bien. Jusqu’au jour où elle vient le voir en France. Et qu’elle assiste à un gala. Et là, elle jette l’éponge. Visiblement, elle n’est pas de taille à affronter ça. Et ça, ce sera véritablement le drame de la vie amoureuse de Mike Brant ».

Alors, cette dernière va lui demander de choisir entre elle et sa carrière. Le chanteur va alors choisir sa carrière. D’après sa nièce, c’est là qu’il va commencer à se poser des questions sur ses amours, mais surtout sur ce choix. Depuis, l’artiste est tombé dans la dépression.

Le 25 avril 1975, Mike Brant est décédé. En effet, le chanteur s’est défenestré du sixième étage d’un immeuble, dans le 16e arrondissement de Paris. La piste de suicide n’est pas exclue. Une si triste fin pour un chanteur emblématique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mike Brant (@mikebrantofficiel)