Apparemment, Mimie Mathy vit l’enfer à la suite de nombreuses critiques qui la visent depuis un bout de temps. D’ailleurs, elle confie son mal-être au micro du magazine France Dimanche pour se soulager. Elle profite de cette occasion mettre les choses aux clairs.

Mimie Mathy vit l’enfer


L’héroïne de « Joséphine, ange gardien », Mimie Mathy vit l’enfer. En effet, elle devient la cible des critiques et des menaces. Dernièrement, elle a eu l’occasion d’évoquer son mal-être. Durant son entretien avec le magazine France Dimanche, elle affirme que ses critiques incessantes la font souffrir.

En effet, une internaute confie sur les réseaux sociaux que Mimie Mathy a fait preuve d’agressivité à son égard. Il parait que la personnalité préférée des Français l’a attaquée avec un papier hygiénique dans un supermarché. Cette publication s’est vite répandue sur les réseaux sociaux.
Touchée par cette accusation, Mimie Mathy vit l’enfer puisqu’à la suite de ses aveux, elle reçoit plusieurs menaces et de violentes réactions.

La comédienne remet les pendules à l’heure


Pour la première fois, accablée par ces sombres rumeurs, elle met les points sur les « i » et apporte des explications. De ce fait, elle dément les rumeurs en affirmant sur les réseaux sociaux qu’il s’agit d’un fake news. De plus, la ville que l’internaute mentionne dans la publication est une ville qu’elle n’a jamais visitée.

Lors de sa prise de parole à la chaine Real Life, elle met la faute sur le compte de la jalousie. Pour la comédienne, une personne qui réussit sa vie, ou qui connait de la notoriété devient toujours la cible des jaloux.

Mimie Mathy, un modèle pour les femmes


Pour elle, l’image qu’elle reflète c’est-à-dire bien dans ses baskets attise toujours la haine de certaines personnes. Quand elle a réussi sa vie, d’autres trouvent toujours des moyens pour la démolir. Voire même jusqu’à nuire à son image.

Pourtant, pour France Dimanche, Mimie Mathy devrait être le meilleur exemple pour les femmes. À souligner qu’avant de connaitre la notoriété, elle a connu pire dans sa vie. Une existence semée d’embuche, mais elle n’a pas cessé de se battre pour s’en sortir.