Comme bon nombre de personnes, Mireille Mathieu est affectée par la crise sanitaire et les restrictions qui engendrent, notamment le confinement. Récemment, la chanteuse a fait des confidences bouleversantes sur les conséquences de la situation actuelle sur sa vie.

Une période difficile pour Mireille Mathieu


Lors de son interview à Journal Dimanche, Mireille Mathieu s’est confiée sur la situation actuelle qui est difficile à vivre pour elle. En effet, elle souffre d’insomnies. Elle indique qu’elle passe du temps à voir des émissions télé pour avoir du réconfort.

Pour rappel, le coronavirus a ravagé plusieurs pays en début de l’année 2020. En France, la situation a dégradé au mois de mars, et un confinement a été mis en place par le gouvernement. Mais en octobre dernier, il s’est avéré qu’un reconfinement est plus que nécessaire dans l’Hexagone suite à une deuxième vague de la pandémie.

Cette situation est devenue difficile à vivre pour les familles qui ont du mal à s’organiser. Ainsi, cela engendre un nouveau style de vie. Et Mireille Mathieu n’échappe pas à cette règle. La chanteuse avait déclaré au Journal du dimanche : « Où que l’on se trouve sur la Terre, on ne voit pas la porte de sortie ». Aussi, elle avait confié qu’elle a perdu le sommeil.

« C’est anxiogène… »


Au micro de Soir Mag, l’artiste avait confié : « Aujourd’hui, je dors peu. Je me réveille en pleine nuit et je n’arrive plus à me rendormir ». Effectivement, cette situation lui rappelle de tristes souvenirs, notamment le décès de sa mère en mars 2016. Auprès du Journal du dimanche, Mireille Mathieu avait lancé : « C’est revenu comme à la disparition de ma maman. Je ne sais pas si c’est dû au confinement ou au déconfinement ». Pour la septuagénaire, la situation est anxiogène.

En attendant que la situation revienne à la normale, Mireille Mathieu passe son temps dans la prière. En effet, c’est la seule source de réconfort de l’artiste. Sans oublier ses émissions télé qu’elle ne rate plus depuis la crise sanitaire. À l’exemple de « Les 12 coups de midi », « Des chiffres et des lettres », ou encore « Touche pas à mon poste ». De quoi lui occuper le temps !