L’élection Miss France se présente chaque année pendant les périodes estivales. Cette année ne déroge pas à cette tradition malgré la pandémie de coronavirus.

La comité organise plusieurs concours pour trouver la perle rare. Plusieurs régions ont déjà trouvé leur représentante pour trouver la reine de beauté pour l’année à venir. Il est important de noter que l’obtention de ce titre n’est pas une mince affaire. Bien au contraire, les jurys sont regardants sur bien des critères. D’où l’éviction d’une des candidats de la précédente saison !

Belle à l’extérieur comme à l’intérieur


Contrairement aux mannequinats, l’élection Miss France cherche en même temps la beauté et les valeurs morales auprès des candidates. La comité organisatrice est très à cheval sur cette principe.

De ce fait, elle élimine les jeunes candidates au moindre faux pas. Être la reine de beauté implique partager des valeurs aux autres. Cela demande aussi beaucoup d’altruisme et d’amour. Et il semblerait que la jeune femme ne soit pas un exemple à suivre si l’on en croit les dernières nouvelles.

La candidate de Guadeloupe évincée


Anaëlle Guimbi est celle qui est sensée représenter la Guadeloupe. Elle était très fière de pouvoir porter les couleurs de sa Guadeloupe natale. Malheureusement, elle a commis quelques faux pas bien avant sa participation au concours. Elle a partagé une photo presque nue sur les réseaux sociaux il y a un an.

Cette photo n’a pas plu à la comité organisatrice qui l’a éliminé de l’élection Miss France 2021. Son rêve de porter l’écharpe tricolore vient de tomber à l’eau. En effet, un tel cliché peut nuire à l’éventuelle image d’une Miss France. Chose que la comité organisatrice cherche à éviter à tout prix.