Dernièrement, des allégations ont circulé concernant la manière de recruter les futures candidates à Miss France. Apparemment, cela va se faire grâce à une télé-réalité. De son côté, Sylvie Tellier a décidé de mettre les choses au clair.

Miss France, des révélations étonnantes


Sylvie Tellier pousse un grand coup de gueule afin de prendre la défense de l’institution Miss France. Effectivement, Hubert Guérin, un proche de Geneviève de Fontenay avait accordé un entretien auprès de Télé Star, à paraître ce lundi 9 août. En effet, il avait fait des confidences poignantes concernant le renouveau du concours. Vraisemblablement, il avait déclaré que Miss France pourrait dès 2022 accoucher d’une télé-réalité.

« La production va lancer une grande série télévisuelle. Une armée de casteurs professionnels se lancera à la recherche de candidates avec un physique qui passe bien à la télé. Accompagné d’une histoire à raconter », a-t-il balancé. Toujours d’après Hubert Guérin, les émissions se substitueraient en prime time entre novembre et décembre. C’est de cette façon qu’ils vont de désigner les finalistes. Une émission qui va aller remplacer aux traditionnelles élections des Miss régionales.

Sylvie Tellier monte au créneau


Ces déclarations étonnantes ont attiré l’attention de Sylvie Tellier. Ainsi, elle a donné sa version des faits concernant cette affaire auprès de nos confrères de Gala. En effet, elle a nié fermement sur cette orientation du concours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

« Vous comprendrez que m’exposer sur de telles inventions donnera du crédit à une personne qui n’appartient pas à notre organisation », déclare la directrice générale de la société Miss France. Puis miss France 2002 avait rajouté que ces déclarations ont été faites dans le but de créer une polémique. Vraisemblablement, c’est aussi pour faire « la promotion d’un livre qui n’est pas officiel ». Un ouvrage qui parle du fameux concours des reines de beauté.