Après une vie difficile avec Johnny Hallyday, Sylvie Vartan tente tant bien que mal de se reprendre en mal. Une étape qu’elle réussit très bien avec l’aide de son nouveau compagnon Tony Scotti. Seul hic au tableau ? Elle n’a qu’un seul enfant jusqu’en 1997.

A l’époque, David Hallyday avait déjà plus de trente ans quand elle décidé d’agrandir sa famille. Un rêve qui devient réalité grâce à une rencontre assez inattendue. Retour sur cette rencontre avec Darina parue dans Paris Match.

Sylvie Vartan, une mère parfaite ?


La naissance de David Hallyday a été un tournant dans la vie de Sylvie Vartan. Et il faut dire que cette dernière a été une maman tout à fait parfaite pour lui. Avec Tony, elle veillait à ce que le jeune chanteur ne soit pas entaché par la réputation de son père biologique ou par sa carrière de chanteuse à l’époque. Il en est de même pour Darina qui a particulièrement été protégée par l’interprète française.

Et ses efforts ont été récompensés ! Ses enfants témoignent de leur amour régulièrement à la chanteuse. C’est notamment le cas à travers cette publication faite par Darine à l’occasion de son anniversaire. « La plus merveilleuse des mères au monde » avait-il déclaré pour parler de la septuagénaire.

Une rencontre à couper le souffle !


Pour refaire sa vie avec Tony Scotti a décidé de recourir à l’adoption. C’est ainsi qu’elle rencontre Darina, un bébé algérien avec qui elle se liera facilement. Entre les deux femmes, c’est donc le coup de foudre immédiat. Darina n’avait à l’époque que 7 mois mais le courant est rapidement passé.

Les mots de Sylvie Vartan pour décrire cette situation sont d’autant plus impressionnants. « Mon cœur s’est arrêté de battre » dévoile-t-elle auprès des internautes. L’émotion est bien au rendez-vous !