Il y a deux ans, Gaëlle Voiry, Miss France 1990, meurt dans un horrible accident de voiture avec son époux. Sa fille Anne-Charlotte n’arrive pas à faire son deuil tant que la coupable de cette tragédie ne soit pas encore condamnée. En effet, le responsable était sous l’emprise de l’alcool au moment des faits. Détails.

Gaëlle Voiry, un foyer brisé


Gaëlle Voiry est devenue Miss France en 1990. Malheureusement, elle perd la vie dans un terrible accident de voiture avec son époux le 28 mai 2019 sur une petite route de Chens-sur-Léman en Haute-Savoie. Apparemment, un conducteur ivre a conduit à contresens et les a percutés en plein fouet. De plus, il conduisait entre 100 et 150 kilomètre-heure sur une route qui n’est pas adaptée à ce genre de vitesses. Vraisemblablement, c’est un récidiviste de ce genre de faits. Par conséquent, la justice l’a accusé d’un double homicide avant que ce mardi 11 mai 2021, son procès ne débute.

Pour sa part, Anne-Charlotte, la fille de Gaëlle Voiry, a vraiment hâte de connaitre l’issue de cette affaire. « C’est quelque chose que j’attends depuis maintenant deux ans pour pouvoir terminer mon deuil. J’espère que la justice rendra un verdict à la hauteur des faits qui lui sont reprochés. Car dans cette tragédie, il n’y a pas eu deux victimes, mais neuf. Notre mère, notre beau-père et nous, les enfants. Nos vies ne seront plus jamais les mêmes sans eux “ avait-elle déclaré.

Un témoignage émouvant


Dans un entretien auprès de l’hebdomadaire Gala, Anne-Charlotte, la fille de Gaëlle Voiry a voulu partager un double message. Effectivement, en plus de rendre hommage à sa mère, elle veut aussi sensibiliser les consciences. La jeune femme a alors évoqué le danger de conduire sous l’effet de substances. Elle avait confié :  « Quand une personne prend la voiture en ayant bu, elle doit prendre conscience des risques et donc elle doit les assumer ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chanchan (@chantaljaulinlacour)

Des propos qui en dit long sur le jugement qu’elle veut entendre sur cette affaire. Toutefois, il reste à savoir si les juges ont entendu son appel à détresse et s’ils se montreront sévères. Bien évidemment, les enfants de Gaëlle Voiry ont du mal à accepter cette injustice et cette disparition.  « Notre mère était la représentation parfaite de la femme moderne et de la femme accomplie de notre temps. Elle était patiente, courageuse, sportive et si belle. C’était une personne que l’on n’oubliait pas après l’avoir rencontrée » pouvait-on entendre. Apparemment aux yeux de ses enfants la reine de beauté reste une figure maternelle toujours présente malgré sa disparition.