Antoine de Caunes a été totalement anéanti et sous le choc après l’annonce du décès de son ami, Jean-Pierre Bacri.

Une maladie fatale dans le pays


Plusieurs maladies sont à l’origine de la mort de plusieurs personnes dans notre pays. Toutefois, depuis plusieurs années, le cancer tient la première place. En effet, il est l’ensemble de plusieurs maladies ce qui la rend très difficile à traiter et à guérir.

En réalité, on peut avoir un cancer de tout, que ce soit le foie, des reins et plus encore. Ainsi, la difficulté du traitement dépend entièrement du type de cancer qui touche. Il en est de même pour les diagnostics et les traitements.

Aujourd’hui, on ne peut plus le nier. La science et la recherche évoluent de jour en jour. Pour cela, il est devenu plus facile de traiter certains types de cancer. Et même, on peut les diagnostiquer de façon précoce ce qui donne une chance de survie élevée.

Pourtant, il existe encore des cancers qui sont très difficiles à guérir et dont les traitements ont encore une faible chance de guérir. D’où le nombre de décès lié à eux est encore élevé.

Mort de Jean-Pierre Bacri, tout le monde sous le choc


C’est d’ailleurs le cas d’un comédien les plus connus de la France qui a rendu son dernier souffle après de longs combats contre de cancer. Il s’agit de Jean-Pierre Bacri.

Après l’annonce du décès de Jean-Pierre Bacri, un de ses grands amis était en direct pour son émission Popopopop diffusée sur France Inter. Il s’agit d’Antoine de Caunes. Évidemment, cette disparition de son ami est un véritable choc pour lui. Mais effectivement, il semblerait qu’il n’était pas le seul à être choqué par cette perte.

À ce moment, un des invités de l’émission, Mister V avait eu la grande chance de tourner avec Jean-Pierre Bacri. Une collaboration dont il gardait un excellent souvenir de l’acteur. En effet, il lui avait épaulé et lui avait donné plusieurs conseils. Alors, apprendre la mort de Jean-Pierre Bacri a été pour lui un choc. Pour Antoine de Caunes, cette année 2021 s’annonce de nouveau comme une me*de.