Lundi 18 janvier, Jérôme Fourquet, le directeur du pôle « opinion et stratégies d’entreprise » avait accordé une interview au magazine « Le Point ». Durant laquelle, il a révélé des statistiques. Ces derniers qui sont le résultat d’une étude menée par l’institut de sondage sur les musulmans de France.

Les Musulmans de France veulent appliquer la Charia


Le magazine people Le Point avait récemment publié un entretien de Jérôme Fourquet qui est l’auteur de L’Archipel français. Cette publication est le résultat d’un sondage sur une enquête concernant les musulmans en France.

Selon l’étude, « seuls 18 % de musulmans français de naissance estiment que la charia devrait s’imposer ». Un chiffre qui augmente de 26 % si l’on parlait des musulmans français par acquisition. Aussi, cette part est de 46 % chez les musulmans de France qui proviennent de pays étranger.

Pour sa part, Jérôme Fourquet avait indiqué : « Cette revendication d’une suprématie de la charia est donc d’abord portée par les nouveaux arrivants qui viennent de pays où l’empreinte de l’islam est très forte ».

Aussi, un autre élément très important a été répondu durant cette enquête, il s’agit du port de voile. En effet, selon le politologue « un petit tiers de femmes d’origine ou de confession musulmane disent porter le voile ». Alors qu’en 2003, ce chiffre était de 24 %.

« La laïcité française qui doit s’adapter à notre religion »


Ce sondage a également dévoilé que les musulmans « ne sont que 41 % à estimer que la pratique de l’islam doit être adaptée et aménagée pour se conformer à la laïcité à la française ». À vrai dire, ils sont un peu plus d’un tiers à vouloir « c’est la laïcité française qui doit s’adapter ».

D’après Jérôme Fourquet, par rapport à l’année 2011, on constate une diminution de 8 % de ceux qui disent que c’est à la laïcité à la française de s’adapter. Ajoutés à cela : « On observe également une forte progression de l’opposition à la loi de 2010. Cette dernière bannissant le voile intégral dans la rue ».