Mylène Chichportich l’épouse d’Eric Zemmour candidat à la présidence de la république ne soutient pas totalement cette initiative. Elle ressentait toujours une réticence envers ce projet et n’hésite pas à faire part de son avis sur les médias. En même temps, elle s’inquiète juste de l’avenir de ses enfants si son mari ne remporte pas ces élections présidentielles.

Mylène Chichportich, Eric Zemmour pas prêt pour devenir président


Effectivement, cette candidature d’Eric Zemmour au poste de président de la république Française a fait couler beaucoup d’encre.
Par conséquent, les médias s’intéressent vivement à tous ce qui concernerait ce polémiste partant de ses motivations jusqu’aux aspects personnels.
Dans ce sens, le journaliste Etienne Girard avait effectué une enquête sur Eric Zemmour pour son ouvrage intitulé Le Radicalisé.
Plus tard, le magazine Public reprend un passage où Mylène Chichportich essaye de convaincre leurs proches de dissuader cette candidature.
Certainement, elle n’a jamais fait partie de ceux qui voient en la personne d’Eric Zemmour son mari le prochain président.

Ce mauvais présage de Mylène Chichportich inquiète


Mais encore, l’épouse d’Eric Zemmour avait même lâché un mauvais présage sur cette candidature pour les élections présidentielles.
Apparemment, Mylène Chichportich avait confié ses peurs au journaliste pour l’avenir après cette campagne électorale et le résultat des votes.
Notamment, elle craint de tout perdre, le CNews avec les élections et s’inquiète pour le futur de leurs trois enfants.
En effet, ils ont doivent s’occuper de ces enfants et on connait les difficultés auxquels tous les parents font face.
Dernièrement, il semblerait que l’avocate spécialisée dans le droit des faillites avait vu juste à en juger par les derniers sondages.

Les chiffres dégringolent pour Eric Zemmour


Dans ce sens, Odoxa avait effectué un sondage pour le compte de Mascaret et l’Obs portant sur cette élection présidentielle.
Effectivement, les craintes de Mylène Chichportich à propos de son époux Eric Zemmour se certifient par les résultats de sondage.
Apparemment, malgré un début très prometteur de sa campagne électorale, Eric Zemmour n’arrive pas à maintenir sa cote constante.
En d’autres termes, le polémiste se retrouve en quatrième place selon les derniers sondages effectués pour les candidats à la présidence.
De plus, Gaël Sliman le qualifie de «véritable bérézina» avec ses 2,5 points de perdus depuis le mois de novembre.
Pour terminer, Eric Zemmour choisit de garder le silence sur ce sondage comme pour sa supposée relation avec Sarah Knafo.