Mylène Farmer dans une colère noire évoque indirectement sa rupture avec Benoît Di Sabatino qu’elle qualifie de pervers narcissique. Dans ce sens, l’auteure-compositrice interprète, productrice et actrice canado-française en parle dans son nouvel opus qui s’intitule Emprise. En d’autres termes, la séduisante rousse de 61 ans parvient à s’en sortir après une vingtaine d’années de relation toxique.

Benoît Di Sabatino pervers narcissique


En effet, l’artiste émérite livre quelques confidences dans le cadre de la promotion de son nouvel album baptisé Emprise.

Dans ce sens, elle évoque sa vie sentimentale, en apportant indirectement quelques détails sur sa rupture avec Benoît Di Sabatino.
Apparemment, l’auteure-compositrice interprète, productrice et actrice canado-française aurait partagé une vingtaine d’année de sa vie avec un pervers narcissique.

D’un autre côté, le magazine Closer qualifie leur mariage comme étant une relation sous emprise il y a quelques mois.
Notamment, Mylène Farmer dans une colère noire raconte cette sombre période dans son dernier morceau sur ce nouvel album.

Mylène Farmer colère noire


En effet, selon Closer, ce morceau aux paroles vengeresses composé par Woodkid raconte la fin d’une relation sous emprise.

Dans ce sens, la publication sous-entend la relation qu’elle partageait avec Benoît Di Sabatino se terminant au début de cette année.
En même temps, cette piste reste tout à fait crédible comme Mylène Farmer dans une colère noire évoque un pervers narcissique.

Apparemment, l’auteure-compositrice interprète, productrice et actrice canado-française retrouve sa liberté après avoir enduré vingt années d’une passion douloureuse.
D’un autre côté, la séduisante rousse de 61 ans tente de brouiller les pistes dans le Journal du Dimanche.

Les confidences de Mylène Farmer


En effet, Mylène Farmer confie que ce thème s’est imposé à elle en dehors de toute actualité.

Dans ce sens, elle souligne que tout le monde a déjà croisé un pervers narcissique dans sa vie.
Apparemment, il s’agit d’un thème qui la touche profondément et qui la met totalement hors d’elle selon ses confidences.

Notamment, il y a une forme d’emprise dans tous les domaines où le libre arbitre, la libre-pensée, sont mis à mal.
D’un autre côté, les observateurs affirment qu’elle n’entrerait pas dans une colère noire si ce sujet ne la concerne pas personnellement.