La chanteuse française Mylène Farmer revient sur la perte de sa mère en 2016. Un drame qu’elle n’a toujours pas encaissé.

Mylène Farmer : parcours singulier


D’origine franco-canadienne, on parle de celle qui est actuellement auteure-compositrice-interprète, productrice et actrice. Qui aurait pu deviner que Mylène Farmer aurait pu en arriver là vu son parcours. Alors que notre chanteuse était au lycée, elle allait souvent dans un studio d’enregistrement avec des amis.

Son destin a basculé lorsqu’elle a rencontré Laurent Boutonnat, celui qui a lancé sa carrière. Et on peut dire qu’elle a réussi, avec plus de 30 millions de disques vendus. Mais pour ce succès il a fallu un sacrifice. Mylène avait alors quitté le lycée à l’époque, ce qui n’a pas beaucoup réjoui sa mère Marguerite.

Séparation et Retrouvailles


Quitter le lycée pour le monde de la musique, c’est un risque à prendre pour sa passion. Mylène Farmer l’avait prise sans hésiter, mais sa mère n’avait pas vu la situation du même œil. De son vivant, Marguerite avait partagé avoir été très fâché contre sa fille. En tant que mère, elle s’inquiétait pour son avenir.

Cela les a même séparées à l’époque. Notre belle chanteuse était donc plus proche de son père et sa grand-mère paternel. Mais après son succès, sa mère est venue la retrouver. Les inquiétudes pour sa fille se seraient dissipées et celle-ci l’a même accueilli à bras ouvert. Mais en juillet 2016, la chanteuse culte a dit adieu à sa mère.

Mylène toujours attristée.


8 juillet 2016 est une date sombre pour notre chanteuse. Après la perte de son père en 1986 et son frère Jean-Loup en 1996 dans un terrible accident, c’est sa mère qui la quitte. Mylène Farmer l’a déjà perdue alors qu’elle venait à peine de la retrouver. Elle revient sur cet évènement dans un entretien où elle partage que chacun de nous est touché par des deuils.

Mais qu’elle avait eu l’opportunité d’écrire sur ses absences à travers la musique, et par ses mots aspirer le chagrin des autres. Une attention charmante pour celle qui a tant perdu. Nous la soutenons de tout cœur.