Nabilla Benattia maman décide de se venger après un gros choc psychologique en raison de l’arnaque d’une agence immobilière. Dans ce sens, la star cathodique ne manque pas d’afficher les responsables sur les réseaux sociaux, affectant leur image de marque. En même temps, l’agent immobilier en question décide d’apporter sa version des faits face à la déclaration de Nabilla Benattia.

Vengeance après un gros choc psychologique


En effet, le 2 juin dernier Nabilla Benattia maman partage avec sa communauté sur Instagram un choc émotionnel qu’elle subit.

Dans ce sens, l’épouse de Thomas Vergara dénonce une escroquerie de la part d’une agence immobilière frauduleuse basée en Espagne.
Notamment, quand la star cathodique veut louer un appartement pour son passage à Paris dans le but d’y accoucher.

Et pourtant, quelques jours avant son arrivée, la maman de Milann et Leyann apprend que l’agence n’existe pas en réalité.
Par conséquent, elle prend la décision de porter plainte en France et en Espagne sans oublier de poster sur Instagram.

Nabilla Benattia maman


En effet, Nabilla Benattia maman de Milann et Leyann redoute également les conséquences psychologiques en raison de cette affaire d’escroquerie.
Par conséquent, la star cathodique dépose plaintes pour dénoncer ce maraudage, une en France et l’autre devant un tribunal européen.

Par ailleurs, le président et fondateur de l’agence immobilière Olivier Tomas apporte sa version dans une interview avec Le Figaro.

Dans ce sens, ce-dernier affirme qu’un confrère agent immobilier et concierge propose un appartement qui semble plaire énormément à Nabilla.
Par la suite, ils prévoient de finaliser l’accord de location mais le propriétaire de l’appartement refuse à la dernière minute.

La version de l’agent immobilier


En effet, Nabilla Vergara qui n’accepte pas la solution proposée entraîne une amie avocate de Marseille dans cette affaire.

Dans ce sens, la copine de la star cathodique n’hésite pas à hurler pour exiger un remboursement avec dommages et intérêts.
Et pourtant, Olivier Tomas fondateur de l’agence refuse de céder même sous pression dans le cadre de cet appel téléphonique.

Par conséquent, en plus du déballage sur les réseaux sociaux ce-dernier confie avoir subi une menace de mort par Thomas Vergara.
Cependant, il garde son calme et se contente de transmettre tous ces éléments à son avocat pour la suite de l’affaire.