Nagui serait malgré lui impliqué dans une sale affaire de harcèlement. L’édition du 10 novembre du magazine France Dimanche relate un peu plus sur cette histoire. Cependant, avec cet article, on va vous dévoiler tout.

Florence Mendez se plaint sur les réseaux sociaux


Le magazine France Dimanche consacre un dossier sur l’animateur star de France 2 et de France Inter. L’article parle précisément d’une affaire de harcèlement dont Nagui est impliqué malgré lui.

Le 10 novembre dernier, l’hebdomadaire rapporte l’accusation Florence Mendez. Cette dernière a été écartée de la Bande originale de l’émission matinale de France Inter. Dans ce sens, sur sa page Instagram, l’humoriste belge a confié les vraies raisons de ce camouflet.

En effet, elle a révélé qu’elle a été victime de harcèlement moral.

Une publication qui accuse une collaboratrice de Nagui


Florence Mendez fait part de sa colère et de sa déception sur les réseaux sociaux. L’humoriste a jugé qu’elle n’a pas besoin de révéler les détails du harcèlement moral dont elle a été victime.

« Ce n’est pas aux collaborateurs de Nagui d’expliquer ce que c’est » a-t-elle affirmé avant de poursuivre, « Est-ce qu’on (c’est-à-dire les victimes) ne ferait pas, toutes et tous, un peu le jeu de ceux qui nous traitent mal ? Et si on arrêtait simplement d’avoir peur et qu’on commençait à l’ouvrir ? ».

Par la suite, elle a indiqué qu’une collaboratrice de Nagui lui a hurlé dessus.

Nagui impliqué dans une sale affaire de harcèlement


Florence Mendez a assuré qu’elle était victime de harcèlement de la part d’une proche collaboratrice de Nagui. Elle a ensuite raconté les circonstances de cette affaire. Les faits remontent en mars 2022. Cette personne l’a apparemment hurlé dessus, de manière si violente à la fin de l’enregistrement d’une émission.

De ce fait, l’humoriste belge a fini par avoir une crise de panique qui a nécessité l’intervention des pompiers de Radio France. À la suite de ce triste évènement, elle s’est entretenue avec d’autres personnes. Ces dernières, qui ne travaillent plus avec elle, ont raconté avoir subi le même genre de comportement.