Étant mariés depuis le mois de mai 2018, Jean Dujardin et Natacha Péchalat sont les heureux parents d’une petite princesse appelée Jeanne.

Selon le magazine people Voici : « Finies les soirées arrosées aux quatre coins du monde avec ses meilleurs potes, Nicolas Bedos et Gilles Lellouche. Il a enfin trouvé la femme qui lui donne envie de se poser et de penser à l’avenir ». Voici souligne surtout que leur relation s’inscrit bien dans la durée.

2020, une très belle année pour la familla Dujardin


Apparemment, l’année 2020 a bien été riche d’émotions pour le couple, notamment pour Natacha Péchalat. Cela a d’ailleurs été une année pleine de belles surprises pour Natacha Péchalat. D’abord en mars 2020, elle a été désignée à la tête de la Fédération des Sports de Glace.

Aussi en cette fin d’année, elle attend son deuxième enfant avec Jean Dujardin. Il s’agit apparemment d’un accouchement qui serait imminent, d’après plusieurs sources. Sans doute, Jean Dujardin est un homme comblé.

« L’amour qu’on donne, je ne savais pas qu’il pouvait être exponentiel, que ça prendrait tant de place, que ça enfle de jour en jour, de semaine en semaine. C’est complètement fou, je deviens débile », a-t-il confié à nos confrères de Paris Match. Il se considère même comme « l’homme le plus heureux et chanceux » du monde.

Natacha Péchalat comme supermama


En ce qui concerne Natacha Péchalat, elle se préoccupe plutôt de l’éducation de sa fille. Étant une fervente défenseur de l’écologie et des animaux, elle tient tant à lui transmettre ses valeurs. Selon elle, cela se trouve très important pour que ces valeurs soient ancrées dès l’enfance. Pour être épanoui, il est également essentiel pour la patineuse de concilier la vie personnelle et professionnelle.

« Je lui inculque les mêmes valeurs que celles que je transmettais aux filles que j’entraînais. La première est le goût de l’effort. Même si elle est petite, je lui explique qu’il est primordial de travailler, d’aller au bout de ce que l’on a commencé et de s’appliquer à bien faire les choses », a-t-elle indiqué. Ensuite, elle ajoute :

« Je lui inculque des choses simples comme ne pas gaspiller la nourriture, éteindre les lumières ou veiller à la consommation d’eau. Avoir une passion préserve des bêtises et donne un axe qui évite de se perdre ».

Elle a d’ailleurs avancé sa définition d’une mère idéale. Selon elle, « Une magicmaman est une maman qui peut s’adapter, qui peut être douche, qui peut apprendre plein de choses, apporter une ouverture d’esprit, et sanctionner, si nécessaire ».