Le magazine PAM nous rapporte pour Nathalie Marquay ses dernières confidences sur le décès du très regretté Jean-Pierre Pernaut. Dans ce sens, la maman de Tom et Lou évoque tous les détails sur son cancer des poumons durant cette interview. Notamment, cette maudite maladie qui a emporté l’ancien pape du 13 heures de TF1 à 71 ans le mercredi 2 mars.

Nathalie Marquay dernières confidences


En effet, le journaliste de PAM souligne le rôle important qu’elle joue pour obtenir de Nathalie Marquay ces dernières confidences.

Dans ce sens, l’ancienne reine de beauté française qui partageait la vie du journaliste l’a toujours soutenu jusqu’à la fin.
Notamment, PAM demande à la maman de Tom et Lou le poids que représente cette épreuve qu’elle vient de traverser.

Apparemment, la veuve de l’ancien pape du 13 heures répond que parfois elle veut juste pleurer pour évacuer le stress.
Par ailleurs, la comédienne affirme que son subconscient reste bloqué, qu’elle ne parvient pas à exprimer sa grande peine.

Le cancer de Jean-Pierre Pernaut


En effet, Nathalie Marquay dans ces dernières confidences confie que Jean-Pierre Pernaut avait du mal à leur dire la vérité.

Dans ce sens, l’ancien pape du 13 heures de TF1 minimisait sa maladie, et évitait de mentionner son cancer du poumon.
Et pourtant, à l’époque où il se retrouvait face au cancer de la prostate, il n’éprouvait aucune difficulté à en parler.

Par ailleurs, l’ancienne reine de beauté prend la décision de ne rien cacher à leurs enfants qui leur font confiance.
Notamment, Tom dans une école de commerce à Lille qui téléphone souvent ainsi que Lou qui partage leur vie au quotidien.

Jean-Pierre Pernaut arrête de fumer


En effet, ce cancer du poumon affecte profondément la famille qui choisit de se serrer les coudes jusqu’à la fin.

D’un autre côté, Nathalie Marquay confie dans cette interview avec PAM que le journaliste se retrouve contraint d’arrêter de fumer.
Dans ce sens, l’ancienne reine de beauté lui demande d’arrêter depuis longtemps mais en vain.

Et pourtant, il suit les ordres du chirurgien et réussit à se débarrasser de cette addiction du jour au lendemain.
Notamment, en mettant des patchs alors qu’il fumait deux paquets par jour pendant 50 ans.