Nathalie Marquay en plein deuil ne va jamais pouvoir pardonner à ce journaliste qui lance des diffamations sur son défunt mari. Dans ce sens, le célèbre journaliste n’hésite pas à lancer des insultes gratuites envers Jean-Pierre Pernaut de son vivant. Notamment, l’ancien pape du 13 heures se retrouve face à cette situation au moment où il décide de quitter TF1.

Nathalie Marquay en plein deuil


En effet, quand il veut prioriser sa santé et sa famille en se retirant de l’écran Jean-Pierre Pernaut reçoit un tacle.
Notamment, l’ancien pape du 13 heures de TF1 cède sa place après une trentaine d’années de bons et loyaux services.

Dans ce sens, le magazine France Dimanche mais également Paris Confidences rapporte ce moment très émouvant du départ du journaliste.

En même temps, cet événement se déroule cinq mois avant que les médecins constatent son cancer des poumons sans développant.
Par ailleurs, cette maladie va finir par l’emporter plus tard mettant Nathalie Marquay en plein deuil en ce moment même.

Diffamation d’un célèbre journaliste


En effet, Bruno Masure un ancien présentateur du 20 heures sur France 2 se retrouve à l’origine de cette diffamation.
Dans ce sens, le célèbre journaliste n’hésite pas à balancer son avis se réjouissant ouvertement du départ de Jean-Pierre Pernaut.

Notamment, il le décrit comme « une rare lueur d’espoir en cette annus horribilis après 33 années de lavage de cerveau ».
En même temps, il rajoute même que l’ancien pape du 13 heures affiche une absence totale de hiérarchie dans l’info.

Mais encore, Bruno Masure lui reproche même de favoriser une démagogie assumée, populisme frisant parfois le complotisme, la droite extrême.

Jean-Pierre Pernaut profondément touche


En effet, toutes ces insultes gratuites affectent profondément Jean-Pierre Pernaut mais également son épouse Nathalie Marquay en plein deuil actuellement.

Dans ce sens, le magazine France Dimanche rapporte les détails de cette diffamation ainsi que les conséquences sur le défunt.
Apparemment, au-delà des émotions du jour de son départ le destin de l’ancien pape du 13 heures de TF1 chamboule.

En même temps, le papa d’Olivier, Julia, Lou et Tom se contente de sourire malgré son malheur et sa peur.
Notamment, « peur de se retrouver seul et abandonné face à ce grand néant qui l’attend déjà, demain et après-demain ».