Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut ont profité des îles Maldives pour leurs vacances de fin d’année. Malgré la santé du journaliste qui est atteint du cancer, ils ont passé du bon temps en famille au soleil. Mais voilà qu’un drôle d’incident dégoûte Nathalie Marquay concernant son mari.

Des vacances au soleil


L’ancien journaliste de TF1 qui présentait les 13 heures est parti au soleil pour profiter un peu de sa famille. Voilà maintenant quelques mois qu’on lui a diagnostiqué un cancer du poumon.

Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut ont profité de quelques semaines au soleil et l’atmosphère paradisiaque des îles Maldives. Avec leurs filles, le couple s’est détendu lors des fêtes. Mais voilà qu’une certaine habitude culinaire du journaliste a choqué sa femme. Nathalie Marquay a même qualifié cette manie de dégoutante.

Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut aux Maldives


Tout allait pour le mieux pour le couple jusqu’à cette surprenante habitude de Jean-Pierre Pernaut. C’est une manie qu’il aurait au petit-déjeuner et qu’il continue de savourer jusqu’à maintenant.

Le journaliste vient d’une famille dont la chasse est une activité très pratiquée. Il va de soi qu’ils savourent ensuite l’animal chassé. Pour Jean-Pierre Pernaut, il aime manger des tripes à la mode de Caen dès 8 heures, dans la matinée du dimanche.

Nathalie Marquay n’arrive pas à comprendre le penchant de son mari pour les abats et elle déclare même que c’est dégoutant. C’est tout de même surprenant de déguster des tripes alors qu’ils sont au bord d’une plage paradisiaque.

Issu d’une famille de chasseurs


La chasse est une activité pratiquée dans la famille de Jean-Pierre Pernaut depuis bien des lustres. Bien qu’il ne se considère pas comme tel, le mari de Nathalie Marquay savoure toujours avec appétit les animaux chassés.

L’ancien journaliste se dévoile dans une entrevue avec France Dimanche pour parler de l’évolution de sa maladie. C’est là qu’il aborde cette tradition familiale. Même s’il ne se considère pas comme un chasseur, il a pratiqué une toute autre activité.

Jean-Pierre Pernaut s’est fait une place pour le hockey sur gazon, il était autrefois ailier gauche. Son équipe a remporté 3 fois le championnat de France. Il faisait autrefois partie du club d’Amiens entre 1965 et 1970.

Autre de ses passe-temps alors qu’il étudiait à l’École supérieure de journalisme de Lille, Jean-Pierre Pernaut passait le dimanche à travailler dans des rédactions.