Nathalie Marquay-Pernaut règle ses comptes en dévoilant les « coups de pute » de Jacques Legros envers son défunt mari. Dans ce sens, la veuve de l’ancien pape du 13 heures évoque ce sujet dans le cadre du morning sans filtre. Apparemment, l’ancienne reine de beauté parle du livre de Jacques Legros avec Guillaume Genton et Diane Leyre sur Virgin Radio.

Nathalie Marquay-Pernaut règle ses comptes


En effet, la veuve de Jean-Pierre Pernaut parle de Derrière l’écran : 40 ans au cœur des médias de Jacques Legros.

Dans ce sens, le joker évoque sa relation avec l’ancien pape du 13 heures de TF1 dans le cadre de cet ouvrage.
Apparemment, Nathalie Marquay-Pernaut règle ses comptes soulignant que leur relation n’était pas vraiment apaisée comme il l’affirme dans son livre.

Notamment, Guillaume Genton rapporte que sa présence a été rarement pesante, à l’exception du confinement quand sa maladie l’endurcit.
Par la suite, il rapporte que l’équipe installe un mini-studio automatique chez le journaliste qui voulait garder le premier rôle.

Les confidences de Nathalie Marquay


Par ailleurs, le journaliste de TF1 soutient qu’il rechignait à partager qu’il n’arrive pas à comprendre ce qu’il tente d’expliquer.

En effet, Nathalie Marquay-Pernaut règle ses comptes comme elle n’apprécie strictement pas cette sortie concernant son défunt mari.
Dans ce sens, elle n’hésite pas à balancer les coups de pute de Jacques Legros envers Jean-Pierre Pernaut à l’époque.

Notamment, l’ancienne reine de beauté affirme sur la matinale de Virgin Radio que Jacques Legros oublie qu’il n’était que son joker.
Apparemment, en se plaignant du fait que JP tient à garder la main sur le contenu du journal à l’époque.

Les « coups de pute » de Jacques Legros


En effet, Nathalie Marquay dénonce l’attitude de Jacques Legros envers son époux Jean-Pierre Pernaut souffrant du cancer à l’époque.

Dans ce sens, l’ancien pape du 13 heures devait avoir 15 minutes d’antenne mais son joker choisit des sujets longs.
Par conséquent, le papa de Tom et Lou doit se contenter d’à peine six minutes d’antenne faute de jalousie post-mortem.

Apparemment, la veuve du défunt journaliste de TF1 dénonce un manque de respect envers sa famille en deuil.
Notamment, l’ancienne reine de beauté française ne comprend pas la nécessité d’un tel déballage mensongère pour promouvoir un livre.