Suite à la disparition de son époux Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay terrifiée pour sa fille Lou manifeste un appel au secours. Dans ce sens, l’ancienne reine de beauté partage ses inquiétudes sur le réseau social en vogue du moment Tik Tok. Par ailleurs, comme la sœur de Tom se retrouve seule en cette période sombre, sa maman redoute les pensées suicidaires.

Elle sollicite de l’aide


En effet, Nathalie Marquay terrifiée pour sa fille Lou se confie envers ses abonnés sur le réseau social Tik Tok.
Notamment, la veuve de Jean-Pierre Pernaut disparu le 2 mars dernier suite à son cancer des poumons redoute la solitude.

Dans ce sens, l’ancienne reine de beauté très active sur ce réseau a beaucoup de mal pour se remettre de cette perte douloureuse.

Apparemment, elle confie avec « peur de vouloir être heureuse » alors que celui qui partage sa vie est parti.
Par ailleurs, l’ancien pape du 13 heures de TF1 lutte pendant huit mois contre cette maladie qui finit par l’emporter.

Nathalie Marquay terrifiée pour sa fille Lou


En effet, comme elle s’affiche souriante et toujours aussi active que d’habitude, tout le monde admire la force de l’actrice.
Cependant, la veuve de Jean-Pierre Pernaut affirme que sans le soutien du public, elle ne va pas parvenir à avancer.

Dans ce sens, la maman de Tom et Lou choisit de garder le sourire pour ne pas s’apitoyer sur son sort.
En même temps, l’ancienne reine de beauté déclare que ce sourire reste une façade pour masquer la triste vérité.

Apparemment, le magazine France Dimanche rapporte que cette perte douloureuse rend Nathalie Marquay terrifiée pour sa fille Lou très fragile.

Des pensées suicidaires


En effet, Nathalie Marquay se fait un sang d’encre pour sa fille Lou qui se retrouve seule face à cette épreuve.

Dans ce sens, la sœur de Tom part du domicile familial pour un nouveau chapitre de sa vie l’automne dernier.
En même temps, la veuve de Jean-Pierre Pernaut se déclare terrifiée par la solitude en imaginant le cas de Lou.

De plus, France Dimanche va même jusqu’à évoquer l’éventualité des pensées suicidaires chez la jeune fille face à cette perte douloureuse.
Pour terminer, l’ancienne reine de beauté peut songer à vivre avec sa fille pour la soutenir dans ce sombre moment.