Nathalie Marquay n’a pas fini de faire son deuil six mois après le décès de son mari, le journaliste Jean-Pierre Pernaut. D’ailleurs, elle confirme cette situation dans un énigmatique message. L’ancienne Miss France de 1987 n’aurait pas encore un autre homme dans sa vie.

Nathalie Marquay, son message énigmatique


Six mois après la disparition de Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay se retrouve à la Une du magazine France Dimanche. L’article en question évoque sa situation amoureuse. En effet, l’hebdomadaire annonce dans ses colonnes que la séduisante brune a trouvé un autre Jean-Pierre.

Elle poste un message sur les réseaux sociaux qui conduit le journal à cette conclusion. Nathalie Marquay-Pernaut écrit « Les femmes les plus fortes sont celles qui aiment sans limites, qui pleurent en secret. Et qui mènent des combats dont personne ne soupçonne l’existence ».

Ce message se trouve en légende d’une photo que la veuve du journaliste a partagée avec ses abonnés. Il s’agit d’une photo d’un sosie égyptien du regretté pape du 13 heures de TF1.

La réaction de la veuve de Jean-Pierre Pernaut


Cette photo a provoqué la stupéfaction de la mère de Lou et de Tom. Nathalie Marquay écrit sur Instagram « Incroyable, le sosie de mon amour ! mon amour en Egypte. En raison de cette grande ressemblance, elle a agrandi la photo et demande l’avis de sa communauté virtuelle. Apparemment, elle croit fermement que nous avons tous un sosie sur Terre.

Il est fort possible que cette rencontre inattendue a vraiment bouleversé la veuve de Jean-Pierre Pernaut. D’ailleurs, la séduisante brune n’aurait pas toujours fait son deuil depuis la disparition de l’ancien journaliste. Pour rappel, le bourreau de travail de TF1 a succombé à sa maladie après une lutte acharnée contre le cancer du poumon. En effet, il aurait battu courageusement et longtemps avec ce fichu crabe avant de rendre les armes pour partir dans un monde meilleur.

Tout porte à croire de ce fait que malgré ces six mois, Nathalie Marquay n’a pas toujours surmonté la perte de son mari bien-aimé. Le temps passe, mais les douleurs de cette disparition sont encore visibles et le vide n’est pas comblé. Arrivera-t-elle un jour à surmonter ce deuil ? L’avenir nous le dira…